Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudDatacenters

Ericsson choisit l’OpenStack de Mirantis pour refondre son Cloud

Pour gérer l’infrastructure de ses réseaux et services qui les accompagnent, Ericsson a jeté son dévolu sur OpenStack. Et plus précisément sur l’offre « classe opérateur » (carrier grade) développée par l’intégrateur spécialisé Mirantis, a annoncé ce dernier par voie de communiqué. Le choix d’OpenStack permettra au fournisseur suédois d’accélérer l’adoption du modèle Cloud tant pour la gestion de ses réseaux de communication que pour ses centres de données internes, mais aussi en direction de ses clients opérateurs et fournisseurs de services à qui il proposera de délivrer des services de classe entreprise à leurs propres clients. Une stratégie qui s’inscrit dans le plan de 30 millions de dollars consacrés à la refonte des infrastructures datacenter et Cloud de l’équipementier.

L’adoption du Cloud permet aux opérateurs de flexibiliser leurs réseaux afin de répondre de manière la plus dynamique possible aux évolutions des besoins des clients et utilisateurs à travers la livraison de nouvelles applications d’entreprises tout en assurant un maintien, voire une réduction, des coûts opérationnels.

Un contrat de 5 ans

« OpenStack est devenu un composant crucial du centre de données, justifie Jason Hoffman, responsable des systèmes et plates-formes Cloud chez Ericsson. Notre société généralisera le déploiement de la version OpenStack de Mirantis et nos deux entreprises collaboreront étroitement pour que cette solution soit encore plus ouverte, résiliente, performante et sécurisée. Nous pensons que nos efforts permettront ainsi de faire avancer et augmenter la qualité et la production d’OpenStack. » Ericsson s’appuiera notamment sur OpenStack pour réduire le nombre de ses plates-formes matérielles au sein de son datacenter et, du même coup, sa consommation énergétique.

Signé pour 5 ans, le contrat de déploiement s’inscrit comme un partenariat majeur pour Mirantis. Si la société, positionnée parmi les cinq plus importants contributeurs d’OpenStack, propose déjà ses compétences à des opérateurs comme Verizon, AT&T, Sprint, NTT Docomo mais aussi à Cisco WebEx, Dell ou encore la Nasa, Ericsson constitue le premier équipementier à lui faire confiance. Un partenaire de choix puisque l’entreprise suédoise concentre plus de 2,5 milliards d’utilisateurs finaux de ses services dans le monde et transporte 40% des communications mobiles de la planète. Un acteur majeur dont le choix confirme, si besoin était, la place grandissante prise par la solution open source de pilotage du Cloud.


Lire également
Docker, OpenStack : Ubuntu marche sur les traces de Red Hat

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

15 heures ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

15 heures ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

18 heures ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

19 heures ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

22 heures ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

2 jours ago