Ericsson et Siemens vont démarrer un réseau mobiles UMTS en Grèce

Régulations

Le deuxième opérateur de mobiles en Grèce, Panafon, contrôlé par Vodafone, a fait son choix de fournisseurs. Son futur réseau 3G doit être opérationnel avant la fin de l’année

Suite à appel d’offres, ce sont le suédois Ericsson et l’allemand Siemens qui ont emporté le morceau. Le deuxième opérateur de mobiles en Grève, Panafon, a pris le pari d’ouvrir un réseau de 3è génération. ”

Il sera opérationnel avant la fin de l’année” a déclaré Siemens -une forme d’engagement public prenant tout le monde à témoin… Il serait parmi les tout premiers, sinon le premier réseau de mobiles de 3è génération. Ericsson et Siemens fournissent les équipements d’infrastructure, les bases radio, notamment, les terminaux, etc. Le montant du contrat n’a pas été révélé mais il s’éléverait à plusieurs millions d’euros. Panafon occupe la deuxième place en Grèce avec 3,6 millions de clients. Il est contrôlé à hauteur de 65,4% de son capital par Vodafone, premier opérateur de mobiles en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur