Ericsson poursuit Samsung pour violation de brevets

Cloud

Les querelles de brevets sont courantes dans les technologies, comme le démontre Ericsson qui poursuit Samsung

Nous avons engagé une procédure légale contre Samsung, pour infraction aux brevets aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Pays-Bas.” Ase Lindskog, porte parole d’Ericsson, confirme que son groupe attaque le sud-coréen Samsung pour violation de brevets sur les technologies GSM, GPRS et Edge. “Le motif est que nous avons eu des négociations intenses avec Samsung pour renouveler des licences car leur date d’agrément a expiré le 31 décembre de l’an dernier“. Si les procédures sont monnaie courante dans les technologies de l’information, où la R&D occupe une place de premier plan, Ericsson semble être plutôt sensible et procédurier. “C’est une action regrettable, mais nous devons protéger les intérêts de nos actionnaires et investisseurs, car nous avons investi des sommes importantes dans la recherche et le développement depuis des années.” L’équipementier de la téléphonie mobile a déposé l’an passé, avec d’autres, une plainte auprès de l’Union européenne contre Qualcomm.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur