E.Schmidt, Google : ?Plus de compétiteurs peut produire plus de revenus’

Régulations

Le patron de Google, Eric Schmidt, estime que la concurrence sur la publicité sur les moteurs de recherche va augmenter les prix et ses revenus

La pensée d’Eric Schmidt évolue à contre-courant de la pensée économique de l’économie Internet. Nous pensions que la concurrence est source de recul des prix, le patron de Google pense le contraire !

Il y a une surprise, si ce n’est une bizarrerie, plus de compétition sur les enchères peut actuellement produire plus de revenus, plutôt que le contraire.” Le principe des liens publicitaires sur les moteurs de recherche s’appuie sur un système d’enchères sur les mots clés, comme évoqué par le CEO de Google. Sur ce marché stratégique, la guerre que se livrent Google, Yahoo et Microsoft MSN, qui proposent les trois principaux services de liens sponsorisés, “peut en fait entraîner une hausse des prix“, continue-t-il. “Il y a de la place pour Microsoft et Yahoo, et plus?.” Le business de la recherche en ligne sur les moteurs de recherche a généré 6 milliards de dollars de revenus en 2005. Google à lui seul s’est attribué 60 % de ces revenus. Et ça ne s’arrêtera pas là, Eric Schmidt attend énormément de la recherche à partir des téléphones mobiles ! D’ailleurs, le moteur multiplie actuellement les accords avec des fabricants de combinés comme BenQ, Sony Ericsson afin de préinstaller son moteur (lire nos articles). “Comme les gens font de plus en plus de recherches, ça[la recherche à partir des mobiles]devrait s’équilibrer[avec la recherche en ligne].” En revanche, aux spéculations sur l’arrivée de Google sur le marché de la téléphonie wireless, la réponse d’Eric Schmidt a été ferme : “Non, nous sommes trop occupés.” Le modèle économique dont profite Google semble être, selon son CEO, “un modèle de progression sans limite ! Si tous arrivent en même temps, ça va marcher comme un cycle continu.” Eric Schmidt semble avoir oublié que d’autres avant lui s’y sont brûlés les ailes? Les victimes du mirage et de l’implosion de la bulle Internet s’en souviennent encore !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur