Pour gérer vos consentements :
Categories: BusinessProjetsSSII

ESN 2021 : le top 10 en France

» Si l’impact de la Covid-19 a été significatif sur l’activité des des ESN* et encore plus des ICT** entre mars et septembre 2020, le secteur a su faire preuve d’agilité et de résilience. Nos entreprises ont ainsi pour la plupart pu renouer avec la croissance dès la fin de l’année 2020 !  » peut-on lire dans le  propos liminaire de l’étude annuelle de Numeum et KPMG sur le marché français des services IT.

Au regard des résultats et de la perte de plusieurs centaines de millions d’euros constatés sur un an, on se remémore  la violence du choc de la première vague. La conséquence la plus visible est le bouleversement du Top 5. Si Capgemini conserve la tête du classement ( avec près de 400  millions de CA en moins), Sopra Steria dévisse de la 2ème à la 5ème place laissant IBM France lui ravir son rang ainsi que SCC et Atos s’intercaler.

Services Cloud : première activité des ESN

Selon l’étude, le retour à la croissance est largement portée par le développement des offres ( 78%) mais également par les recrutements ( 67 %). Ainsi, le Cloud est devenu le premier segment (23 %) des offres de services/solutions devant le « conseil en transformation digital » (21%) et la cybersécurité ( 14%). En revanche, le développement à l’international n’impulse la croissance que pour 38% des ESN et ICT.

Le recrutement reste un sujet stratégique pour envisager une croissance soutenue. Si les périodes de confinement en 2020 ont gelées les embauches, l’offensive sur les talents a repris de plus belle en tenant compte de l’évolution des attentes. Pour 70% des entreprises du secteur, des dispositifs d’aide au télétravail ont été adoptés ( écrans, chaises, équipement) avec des offres  de formation qui sont perçues comme les meilleurs outils de fidélisation. Autre focus pour améliorer le recrutement : les initiatives ESG ( Environnementales, Sociales et de Gouvernance) sont massivement intégrées (91%) sur leur feuille de route stratégique.

Du côté de l’innovation technologique, l’investissement en R&D reste stable avec une moyenne de 5% du chiffre d’affaires investi mais marqué par une grande disparité entre les PME/TPE (9%) et les GE/ETI (1%).  Le Cloud (14%) est désormais devancé par les data sciences (big data, analytics) et les méthodologies (Agile, DevOps, scrum,..) et suivi de très près par l’intelligence artificielle (13%).

Top 50 des ESN et ICT en 2021

Rang

ESN

Chiffre d’affaires France en milliers d’euros

1

CAPGEMINI

3 443 000

2

IBM FRANCE

2 216 274

3

SCC

1 856 762

4

ATOS

1 788 000

5

SOPRA STERIA

1 655 630

6

ACCENTURE

1 635 461

7

ECONOCOM

1  446  000

8

CGI FRANCE

1 128 622

9

ALTEN

907 480

10

INETUM (anciennement GFI)

848 996

11

ORANGE BUSINESS SERVICES

810 589

12

COMPUTACENTER

661 189

13

DOCAPOSTE

620 160

14

DXC TECHNOLOGY

586 377

15

NEURONES

524 500

16

AKA

480 000

17

THALES SERVICES NUMERIQUES

461 291

18

RICOH FRANCE

453 103

19

SPIE ICS

449 300

20

AXIANS COMMUNICATION CLOUD

405 000

21

TESSI

363 000

22

WAVESTONE

356 548

23

DEVOTEAM

352 000

24

OVH CLOUD

328 600

25

SII

316 200

26

OPEN GROUPE

289  700

27

SEGULA TECHNOLOGIES

287 000

28

NXO FRANCE

235 000

29

EXPERIS

233 000

30

TALAN

219 000

31

AUBAY

217  000

32

INFOTEL

211 518

33

UMANIS

211 511

34

APSIDE

211 000

35

SCALIAN

178 000

36

(GROUPE) ASTEK

173  961

37

MODIS FRANCE

166 800

38

GIE FASTOR

160 000

39

TECHNOLOGY & STRATEGY

160 000

40

VISEO

159 939

41

NTT FRANCE

159 000

42

CS GROUPE FRANCE

143 142

43

ACENSI

147 320

44

KEYRUS

147 243

45

HELPLINE

145 021

46

CONSORT GROUPE

143 907

47

GROUPE TIBCO

140 385

48

VISIATIV

138 700

49

GROUPE INTM

126 000

50

ITS GROUP

125 000

* Entreprises de Services  du Numérique
** sociétés d’Ingénierie et de Conseil en Technologies


Ci-dessous l’article original du classement 2020

Capgemini domine (toujours) le marché des ESN en 2020… sur la foi d’un classement qui ne rend que marginalement compte des effets de la crise.

Adaptation, résilience, mutation, relance… KPMG et Syntec Numérique emploient, dans le compte rendu de leur enquête annuelle « Grand-Angle ESN & ICT », un vocabulaire emblématique de la crise sanitaire.

Celle-ci a entraîné le report de la traditionnelle soirée de présentation des résultats. Aux dernières nouvelles, il est question de l’organiser en janvier. En attendant, on nous invite à considérer le compte rendu – publié fin novembre parallèlement à l’annonce de la fusion avec TECH IN France – comme « préliminaire ».

D’ores et déjà, c’est le contraste avec le bilan précédent, communiqué début septembre 2019. On nous dépeignait alors des ESN « confiantes dans l’avenir » et qui se concentraient notamment sur « la fidélisation des talents et l’innovation ». Un chiffre ressortait : sur l’ensemble des répondants, la croissance organique médiane en 2018 s’élevait à 18 % (contre 13 % en 2017).

Les ICT bouleversent (un peu) le classement

Cette année, le périmètre s’élargit : aux ESN s’adjoignent les ICT (sociétés de conseil en technologies). Syntec Numérique et KPMG en donnent les définitions suivantes :

(cliquer sur l’image pour l’ouvrir en taille originale dans un nouvel onglet)

La crise est omniprésente au sein du questionnaire 2020. Deux pages lui sont même dédiées, avec trois axes d’intérêt : impact économique, gestion RH et mesures des pouvoirs publics. On en retiendra, entre autres, que :

  • Les secteurs automobile et aéronautique sont les principales sources des annulations de missions pour les ICT.
  • Les ESN ont subi un net ralentissement des projets SI au 2e trimestre. Et si la situation s’est améliorée en septembre-octobre, on reste sur une dynamique de contraction de la demande.
  • 57 % des répondants ont mis en place ou prolongé l’activité partielle entre les deux confinements.
  • 59 % ont adapté leur plan de recrutement ; 41 % l’ont même suspendu ou annulé.
  • En moyenne, 61 % des effectifs sont en télétravail.
  • 66 % des répondants estiment que leur chiffre d’affaires va diminuer en 2020.

Revenus : le Covid reste hors stats

Comme à l’accoutumée, l’étude s’accompagne d’un classement en volume de C. A. Mais celui-ci ne rend encore que marginalement compte des effets de la crise, étant basé sur l’année 2019.

Le revenu cumulé des 10 premiers enregistre tout de même une légère baisse par rapport au classement précédent (fondé sur les revenus du dernier exercice arrêté). Il s’élève à 17,96 milliards d’euros, en repli de 0,6 %.

L’arrivée des ICT – à commencer par Altran et Akka Technologies, respectivement 11e et 14e – a un apport positif sur le reste du classement. En considérant les 20 premiers, le revenu global cumulé augmente de 9,1 %, à 24,55 milliards d’euros. La croissance est encore plus nette en élargissant aux 30 premiers (+15,3 %), aux 40 premiers (+17,9 %), voire aux 50 premiers (+19,6 %).

Peu d’évolution dans le top 10, si ce n’est la chute d’OBS (8e ; 6 places de perdues) et l’ascension de Sopra Steria (2e ; 4 places de gagnées). Capgemini reste en tête, IBM demeurant sur la troisième marche du podium, devançant toujours Atos et Accenture.

Top 50 des ESN et ICT en 2020

Rang

ESN

Chiffre d’affaires France en milliers d’euros

1

CAPGEMINI

3 017 000

2

SOPRA STERIA

2 216 926

3

IBM

2 135 900

4

ATOS

1 788 000

5

ACCENTURE

1 785 557

6

SCC

1 672 954

7

ECONOCOM

1 545 000

8

ORANGE BUSINESS SERVICES

1 487 000

9

CGI

1 185 928

10

ALTEN

1 125 000

11

ALTRAN

1 042 000

12

INETUM (anciennement GFI)

925 509

13

AXIANS

920 000

14

AKKA TECHNOLOGIES

661 000

15

COMPUTACENTER

645 000

16

DOCAPOSTE

527 000

17

NEURONES

510 100

18

THALES SERVICES NUMERIQUES

486 002

19

SPIE ICS

444 000

20

RICOH FRANCE

430 824

21

SEGULA TECHNOLOGIES

396 000

22

WAVESTONE

360 790

23

DEVOTEAM

352 000

24

SII

347 539

25

TATA CONSULTANCY SERVICES FRANCE

337 000

26

TESSI

322 900

27

AUSY

318 000

28

OPEN

298 000

29

NXO FRANCE

231 000

30

INFOTEL

222 690

31

UMANIS

215 046

32

AUBAY

214 000

33

APSIDE

208 000

34

TALAN

204 000

35

SCALIAN

202 030

36

MODIS FRANCE

182 890

37

ASTEK

188 113

38

PROSERVIA

187 429

39

CS SYSTEMES D’INFORMATION

180 989

40

KEYRUS

168 200

41

CONSORT GROUP

156 651

42

NTT FRANCE

155 626

43

VISEO

155 017

44

VISIATIV

154 122

45

HELPLINE

141 519

46

GROUPE INTM

139 000

47

SYNCHRONE

127 629

48

SMILE

114 400

49

HARDIS GROUPE

113 943

50

CHEOPS TECHNOLOGY

112 000

Retrouvez le classement du TOP 10 des ESN de l’année 2019

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

2 jours ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

2 jours ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

2 jours ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

3 jours ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

3 jours ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

3 jours ago