Et si la saison des IPO (entrées en Bourse) reprenait?…

Cloud

Avec le printemps, les initiatives d’entrée en Bourse repartent de plus belle. Les capitaux sont là.

Comme indicateur de la santé d’un secteur, le taux d’IPO (Initial Public Offering), c’est-à-dire le nombre des entrées en bourse, est un vrai critère.

Récemment, l’américain CommVault a soumis le fameux document S-1 à la SEC, le gendarme de la Bourse à New York: ce fournisseur s’apprêterait à faire son entrée sans date précise mais la démarche est entamée. Il reste qu’un nombre non négligeable d’entreprises avaient déjà démarré le processus l’an dernier mais sans concrétiser finalement leur entrée sur le marché. J’en veux pour preuve LSI Logic Engenio ou Egenera. Pour les autres, les différents tours de table pour lever des fonds continuent comme chez 3PAR qui vient de s’octroyer 30 millions de dollars supplémentaires, portant le total à 183 M$, ce qui doit leur permettre d’envisager l’équilibre dès cette année et, dans la foulée, de s’introduire sur le marché. Les suivants devraient être Isilon en 2007, Diligent en 2008 et quelques autres revenants ou émergents comme ONStor, Data Domain, BlueArc ou encore Xiotech. L’ambiance s’en ressent à San Diego. (*) président et fondateur de l’association SNIA France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur