L’État français co-investit dans BonitaSoft

Open SourceRégulations
financements investissements euros (crédit photo © Mopic - shutterstock)

L’éditeur de solutions open source de gestion des processus métiers BonitaSoft lève 10 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques et d’un nouvel acteur : l’État.

Le logiciel libre fait recette ! BonitaSoft, spécialiste français des solutions open source de gestion des processus métiers (BPM – Business process management), vient de conclure sa troisième levée de fonds.

Le fonds FSN PME, qui s’inscrit dans le cadre des Investissements d’Avenir lancés par l’État, et les investisseurs historiques de l’éditeur – Ventech, Auriga Partners et Serena Capital – le soutiennent à hauteur de 10 millions d’euros.

22 millions d’euros levés depuis 2009

« Les succès déjà obtenus par BonitaSoft en France, en Europe, en Amérique Latine et aux États-Unis sont autant d’éléments qui ont fondé notre décision d’accompagner BonitaSoft dans sa croissance », a déclaré par voie de communiqué Jocelyne Cerasa, directrice des investissements de CDC Entreprises, gestionnaire du FSN PME.

Au total BonitaSoft aura levé plus de 22 millions d’euros depuis sa création en juin 2009. La société dispose ainsi des ressources nécessaires pour étendre ses activités à l’international et poursuivre ses efforts d’innovation.

BonitaSoft, en bref

Mis à disposition par le consortium OW2 comme une alternative open source aux solutions propriétaires de BPM, le projet de logiciel Bonita a été initié en 2001 par l’ingénieur informatique Miguel Valdés Faura, cofondateur et PDG de la société BonitaSoft.

L’entreprise n’a pas encore atteint la rentabilité, mais son chiffre d’affaires a augmenté de plus de 130% l’an dernier, à près de 10 millions d’euros. BonitaSoft emploie quelque 125 collaborateurs et compte 600 clients, entreprises et administrations publiques, parmi lesquelles : Orange, Crédit Agricole, BBVA et le ministère de l’Agriculture.

BonitaSoft revendique plus de deux millions de téléchargements pour sa solution open source (Bonita Open Solution) et une communauté de plus de 60.000 membres. La société table sur 60 nouveaux recrutements pour ses trois sites de Grenoble (siège), Boulogne et San Francisco en 2013 et vise à nouveau une croissance à trois chiffres.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les logiciels open source ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur