Etats-Unis : le pari haut débit de Joe Biden

InfrastructureRéseaux

100 milliards de dollars. C’est l’enveloppe que veut allouer Joe Biden à l’extension de la couverture Internet haut débit des Etats-Unis.

Le président des États-Unis, Joe Biden, a annoncé la semaine dernière vouloir consacrer 100 milliards de dollars à l’extension de la couverture Internet haut débit du territoire.

Et ce dans le cadre d’un plan d’investissement de 2 trillions de dollars (soit 2 000 milliards $) sur huit ans consacrés à la modernisation des infrastructures du pays – eau, transports, énergie, Internet. Un plan financé en partie par une hausse de la fiscalité des entreprises.

Le volet haut débit a deux objectifs principaux : couvrir l’ensemble du territoire des Etats-Unis, d’une part, promouvoir la transparence et la concurrrence, d’autre part.

Comment ? En levant les obstacles qui empêchent des coopératives et des opérateurs locaux détenus par des communes, ou affiliés, de rivaliser avec des opérateurs privés. Et en exigeant des fournisseurs d’accès Internet qu’ils « divulguent clairement » leurs prix.

Opérateurs et contribuables

Il s’agit, en outre, d’atteindre les 100% de couverture du territoire états-unien et de fournir un accès Internet haut débit à des tarifs « abordables » pour tous.

« Les Américains paient trop pour [accéder à] Internet », selon l’administration en place.

Joe Biden prevoit de travailler avec le Congrès pour trouver une solution qui permette à la fois de : « réduire le prix d’Internet pour tous les Américains, augmenter son adoption dans les zones rurales et urbaines, tenir les fournisseurs responsables, tout en économisant l’argent des contribuables », a souligné la Maison Blanche dans sa communication.

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT