Aux Etats-Unis, bientôt une loi pour imposer la voiture communicante

M2MRégulations

Pour réduire le nombre d’accidents de la route, le gouvernement américain prévoit d’imposer les technologies de communication entre véhicules. Une aubaine pour la Silicon Valley.

Une aubaine pour l’industrie technologique et particulièrement la Silicon Valley. Lundi, le gouvernement fédéral américain a annoncé préparer une législation imposant aux voitures et camions de communiquer entre eux afin de réduire les accidents. Cette future législation s’appliquerait aux voitures neuves et se traduirait par l’installation en standard sur tous types de véhicules de technologies aujourd’hui plutôt réservés aux modèles haut de gamme. Le gouvernement des Etats-Unis estime que ces équipements permettront de réduire le nombre de morts sur les routes (environ 30 000 personnes par an dans le pays), en évitant des crash que les conducteurs seuls ne parviennent pas à parer.

La future réglementation vise à imposer l’emploi de technologies dites V2V (vehicle-to-vehicle) via lesquelles les voitures échangent des données entre elles, comme la vitesse ou la position. « La technologie V2V constitue la prochaine génération d’amélioration de la sécurité automobile, venant s’ajouter aux améliorations apportées par les ceintures de sécurité et les airbags, a expliqué Anthony Foxx, le secrétaire d’Etat aux Transports lors d’une conférence. En aidant les conducteurs à éviter les accidents, cette technologie va jouer un rôle clef dans l’amélioration des transports individuels tout en permettant aux Etats-Unis de rester le leader de l’industrie automobile. » L’annonce a évidemment été accueillie avec enthousiasme par les grands noms de la Silicon Valley, qui trouve là un nouveau débouché.

Aucune date n’a été donnée pour l’entrée en vigueur de cette future législation. Le secrétariat d’Etat aux Transports espère toutefois proposer la systématisation des technologies V2V au Président Barack Obama avant la fin de son mandat, en janvier 2017.

Crédit photo : © vichie81 – shutterstock

En complément, nos autres articles sur l’automobile :

– Jérôme Boyer, Continental : « Pourquoi la voiture va embarquer Ethernet »

– Navia, la voiture française sans pilote, fait son show au CES de Las Vegas

– Automobile : Google passe enfin la marche avant

– Next Two : Renault avance sur la piste de la voiture robotisée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur