Etude : Crise et piratage font bon ménage

Sécurité

Aladdin rend sa copie après deux mois d’enquête. Selon la firme, la morosité économique ambiante favorise l’essor des copies illégales de logiciels

En ces temps d’Internet participatif, les équipes d’Aladdin Knowledge Systems ont décidé de mener une étude sur les avis des utilisateurs et développeurs de logiciels. Les deux groupes (516 personnes) ont alors pu confier leur sentiment sur la crise économique actuelle et ses perspectives.

Il ressort du sondage que 73% des développeurs de logiciels estiment que la crise économique va favoriser le piratage de leurs produits. A la loupe, “377 d’entre eux déclarent qu’ils pensent que le piratage des logiciels va forcement s’accroître, alors que 27% déclarent n’avoir pas anticipé une augmentation du piratage des logiciels”. Un résultat qui sonne comme une réaction logique à la stagnation du pouvoir d’achat et aux mesures répressives qui s’annoncent contre les pirates.

Face à cette inquiétude, la firme Aladdin déclare s’attendre à ce que “beaucoup d’éditeurs de logiciels puissent connaître une croissance de leurs revenus uniquement en se dotant d’une meilleure gestion des licences et une meilleure protection contre le piratage“. Une autre manière de dire qu’en limitant le piratage, les conséquences financières devraient moins se faire ressentir.

Le blog Digest–Software Privacy Perspectives détaille l’étude. Il se place dans la position selon laquelle les éditeurs déjà en faiblesse se retrouvent bien plus dépourvus maintenant que la bise de la crise économique est venue. Un sondage qui démontre que pour travailler plus, il faut pirater moins.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur