Etude: la pénétration du haut débit dépend des baisses de prix

Régulations

Le constat est limpide, les pays européens les plus en retard dans le haut débit sont ceux où les offres sont les plus chères

Tout le monde salue la croissance exponentielle du haut débit en Europe. Mais les disparités entre pays sont encore très importantes, note l’institut d’études Forrester.

Selon lui, le prix moyen du haut débit en Europe de l’Ouest a baissé de 35%, facilitant ainsi une croissance du marché évalué entre juillet 2004 et octobre 2005 à 73%. Pour le cabinet, c’est bien cette baisse qui a favorisé le marché. Pour illustrer son propos, Forrester observe que le haut débit est moins cher que le RTC en Finlande et aux Pays Bas, les deux pays qui connaissent la croissance du marché la plus massive et la concurrence la plus importante. A l’inverse, l’Espagne a le tarif haut débit le plus élevé et la seconde plus faible croissance du marché. CQFD. Conclusion, “les acteurs européens doivent favoriser la concurrence et réduire le coût d’entrée du haut débit pour faire baisser les tarifs premium de 50%. Les régulateurs doivent s’intéresser aux attentes du consommateur et aux prix de distribution du haut débit, plutôt qu’aux prix de gros”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur