Europe: Nokia expédie ses premiers mobiles 3G

Régulations

Oui, mais… pour quoi faire?…

Le premier constructeur mondial de mobiles vient d’annoncer fièrement avoir commencé à expédier des combinés 3G aux détaillants et opérateurs européens. Le Nokia 6650 supportera donc l’UMTS et permettra un accès à Internet à haut débit et sans fil. C’est bien.

Seul petit problème, la 3G des mobiles est encore un rêve en Europe. Certes, l’opérateur hongkongais Hutchison a bien lancé des services UMTS en Angleterre et en Italie. Mais il s’agit plus d’un lancement symbolique histoire de dire, “on est les premiers à le faire”. Patienter encore, jusqu’en 2004 ?… Car rien n’est prêt. Ni les clients, qui découvrent à peine la 2,5G (GPRS) ou, chez Bouygues, le i-mode, ni les opérateurs qui n’ont plus d’argent dans les caisses et qui ne peuvent pas pour l’instant investir dans des services dédiés. Finalement, en Europe, tout le monde s’accorde à dire qu’un lancement commercial de l’UMTS ne se fera pas avant la mi-2004. Au mieux… Les opérateurs estiment, par ailleurs, que les combinés 3G étaient encore peu fiables, coûteux et encombrants. Le nouveau mobile de Nokia arrive donc prématurément sur un marché qui ne l’attend absolument pas. Un combiné qui risque d’être dépassé au moment où l’UMTS sera véritablement une réalité en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur