Europe : Seagate ouvre son ‘lab’ de récupération des données

Réseaux

Seagate garde la mémoire…

Le fabricant américain de disques durs annonce l’ouverture d’un nouveau laboratoire dans ses locaux européens d’Amsterdam. Sa mission sera de récupérer les données sur les disques durs abîmés de ses clients.

Il s’agit d’une première pour le géant de l’octet. En effet, ces “Seagate Recovery Services” existaient déjà au Canada, aux États unis en Australie et dans plusieurs pays d’Asie, mais c’est le premier à s’intaller en Europe. Il viendra notamment concurrencer le spécialiste européen de ce secteur : Kroll Ontrack.

Profitant de cette annonce, le CEO de Seagate, Bill Watkins, a expliqué : “Durant ces trois dernières années, nous avons essayé de mener une stratégie tournée vers l’international afin d’élargir notre base de client et de multiplier nos possibilités de croissance en sortant du marché unique du disque dur. L’objectif des services de récupération de Seagate est de s’imposer sur ce marché et à terme nous pensons les utiliser pour offrir des services d’assistance et de sécurité à nos clients. Notre mot d’ordre est d’assurer la pérennité des données stockées numériquement.”

Notons que ce nouveau laboratoire offre également un service permettant d’assurer la migration des données.

Kees Nielen, le responsable de ce nouveau “lab” a pour sa part indiqué : “De nos jours, les données stockées sont de véritables trésors. Le stockage est vital, pour les particuliers et encore davantage pour les entreprises et les professionnels. Mais ce n’est pas la seule problématique, car il est aussi très varié. Soit l’on décide de stocker sur un disque durclassique, soit l’on opte pour d’autres technologies comme la mémoire flash, l’USB, l’optique, le système RAID ou même du stockage sur bandes de haute qualité. Avec ce laboratoire, nous sommes capables de gérer tous ces facteurs.”

Première cible de ce nouveau lieu très spécialisée, les entreprises qui estiment que la disponibilité des données est un facteur clé du développement. D’après Seagate et des analystes, près de 74 millions de PME sont susceptibles d’être attirées par ce type de service.

Si le succès est au rendez-vous les concurrents directs de Seagate comme Western Digital, Hitachi GST, Toshiba, Samsung ou bien encore Fujitsu vont certainement s’inspirer de cette initiative.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur