Europe (suite): Microsoft lâcherait son Media Player

Régulations

Un porte-parole du numéro-un du logiciel a fait savoir que cette décision de principe était prise afin de trouver une issue dans le dossier de condamnation par les autorités de Bruxelles

Premier déblocage dans l’affaire Microsoft, où l’éditeur de Windows a été condamné à 500 millions d’euros, et a fait appel? Microsoft avait récemment défié la décision de la Commission en saisissant la cour européenne de Justice de première instance et en demandant que l’exigence de la commission soit levée tant que le recours en appel n’était pas jugé. Cette semaine, la cour de Justice européenne commence ses audiences où les deux parties vont soutenir leur argumentation, ainsi qu’une dizaine de témoins constitués en parties civiles. Or Microsoft vient de faire savoir qu’il était prêt à débloquer la situation, en modifiant Windows et l’attachement de son module Media Player à condition que l’application de l’amende prononcée par la Commission soit suspendue tant que le dossier n’est pas jugé en appel -ce qui, tout le monde, le sait, peut durer entre 2 et 5 ans.

Et selon des sources proches du dossier, Microsoft aurait déjà préparé une version de Windows, pour la zone Europe, dépourvue du Media Player. Pour rappel, à ce jour, l’éditeur a été condamné à près d’un demi-milliard d’euros d’amende: il est censé ne plus intégrer son Media Player à Windows et ouvrir Windows à la concurrence. ( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur