Europe : vers une interdiction de vente des jeux violents

Régulations

L’Union européenne réaffirme sa volonté d’adopter une attitude ferme contre
les jeux vidéo violents

La vente de jeux vidéo violents sera bientôt interdite aux enfants de moins de 16 ans dans tous les Etats membres de l’Union européenne.

C’est tout du moins le projet que le commissaire européen chargé de la Justice et de la Sécurité Franco Frattini va proposer aux ministres de la Justice des Etats membres avant l’été.

La proposition vise essentiellement à harmoniser les règles limitant la vente de jeux et les sanctions contre les détaillants qui ne respecteront pas l’interdiction de vente.

La plupart des Etats membres de l’Union ? en particulier l’Allemagne, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, la Hongrie et l’Italie – soutiennent ce projet.

En revanche, Franco Frattini n’a pas qualifié les ‘jeux violents’, ce qui risque de limiter la portée de la mesure puisque cette expression devient par la même soumise à interprétation ! “Nous ne pouvons, de Bruxelles, juger quels jeux vidéo doivent être interdits“, a-t-il expliqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur