Eutelsat prépare une offre Internet par satellite jusqu’à 10 Mbit/s

CloudFibre

Ka-Sat, le nouveau satellite d’Eutelsat, couvrira les zones blanches du haut débit en Europe avec une offre en liaison bidirectionnelle.

Le 19 décembre prochain, Eutelsat devrait lancer KA-SAT, un tout nouveau type de satellite, le plus gros jamais construit par la filiale Astrium de EADS, qui possède une puissance supérieure à l’ensemble de la flotte des 26 satellites déjà exploités par l’opérateur. L’objectif est de proposer, à partir de fin avril, début mai 2011, une couverture Internet haut débit (de 512 Kbit/s à 10 Mbit/s) sur l’intégralité du territoire français et européen (31 pays au total).

Grâce à la liaison bidirectionnelle rendue possible par ce nouveau satellite et les nouveaux équipements terrestre, les coûts pour les utilisateurs seront réduits. Au delà du matériel de réception/émission (modem et antenne), la liaison bidirectionnelle évite à l’abonné d’avoir à louer une liaison filaire supplémentaire pour assurer la voie de retour de ses communications Internet comme c’est souvent le cas aujourd’hui avec les offres par satellite.

L’Internet par satellite sera disponible avec l’offre Tooway, commercialisée par les 67 partenaires européens d’Eutelsat. Dans son offre de base, les tarifs mensuels se rapprochent de ceux de l’ADSL à partir de 29,90 euros et jusqu’à 99 euros selon des volumes de données consommées compris entre 2,4 à 9 Go. Et il faudra évidemment ajouter à cela le coup du récepteur qui avoisine les 300 euros. Mais pour ce prix le débit sera de 10 Mbit/s en réception et 4 Mbit/s en émission dans la nouvelle offre.

Une alternative fiable à l’ADSL

Pour Eutelsat, il ne s’agit pas pour autant de concurrencer les offres ADSL mais plutôt de les compléter. En effet, Eutelsat vise pour l’instant 200.000 clients potentiels en France (1 million en Europe). Soit la moitié environ des 500.000 lignes téléphoniques qui ne bénéficient pas de l’ADSL aujourd’hui sur le territoire français. L’opérateur satellite s’adresse donc à une clientèle aujourd’hui non satisfaite par l’offre Internet haut débit filaire.

Mais Eutelsat vise également les clients déjà équipés, entreprises et services publics essentiellement. KA-SAT va ainsi se positionner comme une alternative efficace en cas de panne des installations terrestres. Eutelsat travaille notamment en étroite collaboration avec la gendarmerie et les pompiers pour équiper leurs véhicules et permettre ainsi un accès Internet ininterrompu même en cas de catastrophe naturelle.

L’offre satellite s’impose également sur le marché de l’Internet ferroviaire et maritime même si le service de Wifi dans les TGV est encore loin d’être fiable. À terme, l’Internet par satellite pourrait également s’intéresser au marché aérien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur