Exceliance : le load balancing virtuel dans le nuage

CloudVirtualisation

Le spécialiste français de la continuité et de la qualité de service des applications a rendu ses répartiteurs de charge « cloud ready ».

Jusqu’à présent proposés sous la forme d’appliances matérielles rackables, et plus récemment de machines virtuelles (VM) sous VMware et KVM, Exceliance a rendu ses répartiteurs de charge (load balancer) Aloha en version VM compatibles avec la majorité des technologies et plateformes de virtualisation.

Après les hyperviseurs de VMware et du monde Linux (KVM), Aloha est donc désormais disponible sous Microsoft Hyper-V, Citrix XenServer et la version open source Xen, et Red Hat Enterprise Virtualization.

Une solution de ‘load balancing’ pour le cloud

La virtualisation s’est imposée comme une technologie désormais indissociable de l’optimisation des ressources informatiques. Sa présence dans quasiment tous les datacenters ouvre de nouvelles perspectives, ou contraintes selon la vision que l’on peut en avoir, quant à l’adaptation des solutions périphériques aux architectures virtualisées. De plus en plus d’appliances physiques se déclinent aujourd’hui sous une forme virtuelle, ce qui en simplifie le déploiement, voire l’administration. La virtualisation est ainsi devenue une technologie basique et un support des infrastructures cloud.

Exceliance l’a bien compris et propose aujourd’hui ses solutions de répartition de charge en version virtuelle. Pour configurer et optimiser ses répartiteurs, le fabricant a également développé une nouvelle API (Application Programming Interface), identique pour tous les environnements de virtualisation, conçue pour les hébergeurs et les infogéreurs de clouds privés, publics ou hybrides, et pour les fournisseurs de solutions logicielles en mode SaaS (Software as a Service).

La particularité de cette API est qu’elle permet de reprendre des configurations existantes ou de créer des configurations par défaut, ou encore de synchroniser la configuration d’un cluster de répartiteurs de charge en une seule opération. La répartition de charge peut ainsi être automatisée par zone ou par client.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur