Externalisation IT : le Cloud progresse plus vite que l’outsourcing

CloudExternalisationProjets

Avec une hausse de 50% sur un an, les contrats Cloud – essentiellement IaaS et SaaS – assurent la bonne santé du marché de l’externalisation IT dans la région EMEA au deuxième trimestre.

Tout va pour le mieux sur le marché de l’outsourcing IT dans la région Europe, Moyen Orient, Afrique (EMEA). Après un passage à vide en  début d’année,  Information Services Group (ISG) évalue  les contrats d’outsourcing et de services à 3,7 milliards d’euros (en valeur annuelle) au total. Un chiffre en hausse de 23% par rapport à l’année précédente, selon son dernier rapport.

Ce rebond du deuxième trimestre intervient « malgré un environnement économique focalisé sur la préparation au RGPD et les questions liées au Brexit », affirme Lyonel Roüast, président d’ISG SEMEA, cité dans un communiqué.

Tous les segments en croissance

Temps fort de cette embellie, les contrats cloud ont progressé de 50% pour atteindre 1,2 milliard €. L’ IaaS (infrastructure en tant que service) et le SaaS (logiciel en tant que service) contribuent « à égalité » à la croissance du secteur, a indiqué ISG.

L’outsourcing IT traditionnel – externalisation des activités informatiques (ITO) et des processus d’affaires (BPO) – n’est pas en reste  avec une croissance de 11% à 2,5 milliards €, après quatre mois consécutifs de baisse.

La France préfère l’outsourcing « classique »

La dynamique mondiale est également forte avec une hausse de 31% des contrats en valeur annuelle des contrats pour atteindre les 9,9 milliards € au second trimestre :  5,6 milliards € pour les contrats traditionnels (+19%) et 4,3 milliards € pour les contrats de service (+51%).

En France, malgré la chute du nombre de contrats signés, la valeur annuelle des contrats de sourcing traditionnel a augmenté de 58% par rapport au trimestre précédent. En revanche, sur l’ensemble du semestre, la situation est bien moins favorable.

crédit photo © rangizzz – shutterstock

Lire aussi :