Ezmeral : HPE lance sa marque de logiciels

Logiciels

Orchestration de conteneurs, automatisation des opérations IT, analyse de données… Les logiciels HPE Ezmeral sont disponibles dans le cloud ou sur site.

Lors de l’événement HPE Discover Virtual Experience 2020, Hewlett Packard Enterprise a dévoilé sa nouvelle marque de logiciels : HPE Ezmeral (en réference à l’émeraude).

Orchestration de conteneurs, automatisation des opérations IT, analyse avancée de données, sécurité… Kumar Sreekanti, CTO et responsable logiciel chez HPE, a fait le point.

Le portefeuille HPE Ezmeral est conçu pour permettre aux entreprises de :

– Exécuter des conteneurs et Kubernetes pour déployer et gérer des applications conteneurisées à l’échelle, de la périphérie (edge) du réseau au nuage (cloud).
– Gérer applications, données et opérations IT – en tirant parti de l’intelligence artificielle (IA), du machine learning (ML) et de l’analyse avancée (analytics).
– Contrôler la gouvernance, la conformité et les coûts.
– Fournir le niveau de sécurité et d’authentification dont les entreprises ont besoin.

Ezmeral via HPE GreenLake

Les clients peuvent opter pour différents modes de déploiement et de facturation. Les logiciels de la gamme sont disponibles par abonnement, en tant que service, via les services cloud HPE GreenLake. Ils sont aussi proposés à l’achat, sous licence classique, pour un déploiement sur site (on-premise), ont indiqué les promoteurs de l’offre.

En outre, HPE a conçu son offre pour qu’elle fonctionne sur tout matériel, le sien et celui de concurrents, et sur les clouds de différents fournisseurs. L’entreprise a également opté pour un stockage persistant intégré.

Le groupe a précisé que les solutions HPE Ezmeral Container Platform et ML Ops sont disponibles dès à présent en version bêta via HPE GreenLake. Leur disponibilité générale est prévue pour le quatrième trimestre de l’exercice fiscal de la multinationale.

L’initiative témoigne du retour en force dans le software du groupe IT américain, quatre ans après avoir transféré pour 8,8 milliards de dollars ses principaux actifs logiciels à l’éditeur britannique Micro Focus.

Lors d’un point presse, le CEO de HPE, Antonio Neri, est revenu sur ce changement de stratégie. Selon le dirigeant, le portefeuille d’alors n’était pas conçu pour adresser la réalité du cloud. L’alliance aurait toutefois permis au groupe de réfléchir aux nouveaux modes de déploiement de logiciels. HPE s’est finalement orienté vers une stratégie plus intégrée, avec un engagement fort dans l’open source.

Sur ce marché s’activent d’autres poids lourds des solutions et services d’infrastructure informatique, dont IBM et sa filiale Red Hat.

(crédit photo © HPE)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT