F-Secure affiche un chiffre d’affaire de 61,8 millions d’euros

Cloud

L’éditeur finlandais de logiciels anti-virus, F-Secure vient de battre son record de chiffre d’affaires

Au nord comme au sud, le marché de la sécurité se porte bien, toujours porté par la phobie galopante concernant les menaces de la Toile comme les virus, les fichiers espions, les chevaux de Troie et autres codes malicieux.

En introduction à son communiqué, F-Secure se targue d’avoir connu pour le dixième trimestre consécutif, la plus forte progression de chiffre d’affaires (voir le tableau) du secteur avec notamment, un chiffre d’affaires de 61,8 millions d’euros, en augmentation de 44% par rapport à l’année précédente. De plus, le résultat d’exploitation (EBIT) sur la période s’élève à 7,4 millions d’euros, contre 6,5 millions d’euros 12 mois plus tôt. Et cela, malgré des investissements importants. La croissance la plus importante concerne les solutions grand public et pour les fournisseurs de services, un constat qui montre que les particuliers sont de plus sensibles et de mieux en mieux informés quant à la dangerosité des virus. F-Secure précise que 119 nouveaux salariés (spécialiste de la sécurité) ont été embauchés en 2005. Le patron de F-Secure, Risto Siilasmaa a expliqué : “Le point clé de cette année 2005 aura été de réaliser un chiffre d’affaires supérieur à ceux de nos concurrents. Ce qui a été fait comme le prouve cette hausse de 44% de notre revenu. Enfin, nous avons remarqué que l’attitude de nos clients (particuliers et entreprises) a considérablement changé. Aujourd’hui, ils préfèrent obtenir ses outils de sécurité sous la forme d’un service plutôt que sous une autre. Enfin, comme pour 2005 nous espérons que le marché des PME va poursuivre sa croissance”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur