Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudCybersécurité

F5 : ne dites plus Volterra et Shape, mais Distributed Cloud Services

Lors de sa conférence annuelle, le fournisseur de solutions de sécurité réseau et livraison d’applications F5 a présenté les F5 Distributed Cloud Services comme une expansion dite « majeure » de son catalogue de sécurité applicative et déploiement.

Il s’agit de services SaaS de sécurité, de mise en réseau et de gestion d’applications. Les entreprises clientes peuvent ainsi déployer, sécuriser et opérer, de la périphérie du réseau au cloud, leurs applications depuis un même environnement cloud natif.

Ces services sont gérés de manière centralisée, mais ils peuvent être déployés partout où les applications doivent se trouver (datacenter, multicloud, réseau ou périphérie de l’entreprise…). Autrement dit, F5 réunit certaines de ses technologies phares au sein d’une même offre SaaS.

« Les applications et les expériences qu’elles alimentent sont devenues un fondement de notre vie numérique, mais également d’un point de vue business la principale plateforme d’innovation commerciale et de création de marchés », explique François Locoh-Donou, président et CEO de la firme américaine. « Le lancement de F5 Distributed Cloud Services est significatif car il fournit aux clients un moyen plus simple de gérer le défi complexe de la sécurité des applications modernes » alors que les cyberattaques sont quotidiennes.

Ne les appelez plus Volterra et Shape

F5 a également annoncé un renforcement significatif de son portefeuille de sécurité applicative avec l’outil F5 Distributed Cloud Web Application and API Protection (WAAP).

Inclus à l’offre SaaS promue par le fournisseur, F5 Distributed Cloud WAAP intègre les capacités de sécurité des technologies Volterra et Shape récemment acquises.

« Là où vous remarquiez auparavant ‘Volterra’ et ‘Shape’, vous verrez maintenant un portefeuille de services intégrés nommés F5 Distributed Cloud Services », précise le fournisseur sur son site web. L’offre de sécurité inclut, entre autres, pare-feu d’applications web, service de protection d’API et autres outils de lutte contre les bots et les attaques DDoS.

(crédit photo @F5)

Recent Posts

Guardia Cybersecurity School prépare sa rentrée avec CGI

Guardia CS, nouvel acteur sur le marché de la formation cyber post-bac en France, ajoute…

2 heures ago

Apple répond à l’épisode Pegasus avec un « mode isolement »

Apple intègre à la bêta d'iOS un « mode isolement » optionnel qui restreint les…

3 heures ago

IBM acquiert Databand.ai : de la data quality à l’observabilité des données ?

Data quality ou « observabilité des données » ? IBM préfère le second terme pour…

5 heures ago

Cybersécurité : la Cnil met les collectivités face à leurs responsabilités

La Cnil adresse une forme de rappel à l'ordre aux collectivités territoriales en matière de…

7 heures ago

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

21 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

23 heures ago