Fabien Esdourubail (Intel) : « In Touch with the Future éclaire les nouveaux usages des technologies »

Poste de travail

Intel présente sa vision de l’informatique en entreprise à l’occasion de l’événement In Touch with the Future ouvert aux décideurs IT mercredi 2 octobre 2013 à Paris.

Convergence, BYOD, sécurité… Fabien Esdourubail, directeur du marché entreprise Europe de l’Ouest chez Intel, présente In Touch with the Future. Cet événement piloté par le fabricant américain de semiconducteurs est ouvert aux DSI et directions métiers et se tiendra mercredi 2 octobre 2013 au Pavillon Champs Élysées à Paris.

Silicon.fr – Découverte de technologies de pointe, démos, retours d’expérience… Que propose Intel aux professionnels de l’IT réunis lors de l’événement In Touch With The Future ?

Fabien Esdourubail – In Touch With the Future est le fruit d’une collaboration entre Intel et Microsoft. Nous mettons l’accent sur le bouleversement profond des usages de la technologie en entreprise – en grande partie dû aux nouveaux usages de l’informatique dans la sphère privée – tant lié au format de l’appareil qu’au mode d’utilisation de ce dernier.

Cela entraîne de nouveaux comportements et attentes exprimés par les directions métiers. La manière de travailler se trouve modifiée en profondeur. Nous avons donc cherché à répondre à la question suivante : comment satisfaire les nouvelles aspirations des collaborateurs, en combinant un appareil, un système d’exploitation et un environnement applicatif qui leur ressemblent ?

Des clients ont fait leur révolution, et nous sommes capables de les équiper, tant du point de vue hardware que software, avec des solutions design à l’interface ergonomique. L’équipement est ainsi plus valorisé et valorisant pour l’utilisateur en entreprise. Le collaborateur et sa direction métier gagnent alors en efficacité.

Pour cela, nous travaillons avec les éditeurs de solutions pour faire du « software enabling » et leur permettre de tirer parti de toutes les fonctionnalités de nos produits. Nous sommes ainsi en mesure de mieux appréhender ensemble les usages et les attentes des utilisateurs.

Cette rencontre s’adresse-t-elle davantage aux directions métiers qu’aux DSI ?

Les deux y trouvent leur compte. Les directions métiers sont aujourd’hui de plus en plus impliquées dans le processus de décision et peuvent ouvrir de nouveaux horizons à la direction des systèmes d’information.

Lorsque nous nous intéressons aux directions métiers, nous comprenons mieux les demandes relatives à l’amélioration de l’interface utilisateur, de l’autonomie ou encore du design. Et nous aidons alors la DSI à répondre à des problématiques traditionnelles du monde de l’entreprise : gestion des flottes, sécurité, etc.

Les collaborateurs des directions métiers sont également des consommateurs. Or, l’influence de nos habitudes de consommation grand public dépasse aujourd’hui le BYOD en entreprise.

Les entreprises peuvent-elles tirer profit de la consumérisation de l’IT tout en assurant la sécurité des systèmes d’information ?

En équipant l’utilisateur en entreprise d’une machine plus adaptée à ses besoins et attentes, en soutenant les problématiques de la DSI, en particulier de sécurité – des solutions existent depuis la puce jusqu’à l’utilisateur –, la productivité est nettement améliorée.

Chez Intel Corporation, notre division IT@Intel a pu mesurer de réels gains de productivité en utilisant cette méthode de gestion des ressources informatiques. En France, des acteurs très innovants comme Noledge ou MCNext, présents sur l’événement In Touch With The Future du 2 octobre, répondent à ces problématiques.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Inside Intel !


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur