Fabrice Bonan (Talend) : « Dans quelques années, le big data fera partie intégrante du SI »

Big DataCloudOpen Source

Dans le cadre de la sortie de la version 5.2 de sa solution d’intégration, Talend fait le tour des avancées proposées, et livre son analyse du marché du big data.

Talend présente aujourd’hui la nouvelle mouture de sa plate-forme open source d’intégration. Fabrice Bonan, CEO et cofondateur de Talend, revient avec nous sur la sortie de Talend 5.2.

Silicon.fr – Quelles sont les principales nouveautés de cette version ?

Fabrice Bonan – Il y en a beaucoup, mais si on devait se focaliser sur les principales, je mentionnerais :

  1. Le big data profiling. Comprendre ses données est (ou devrait être) la première étape d’un projet orienté données, et représente une des clés du succès. Comme pour les bases relationnelles que Talend supporte depuis plusieurs années, il est maintenant possible de faire du profiling de données “big data”. Ce profiling est fait “in place”, c’est-à-dire au moyen de requêtes (et de code MapReduce) exécutées dans le cluster Hadoop, et ceci de manière entièrement transparente.
  2. Le support des bases NoSQL. Offrant un compromis intéressant entre le non-structuré complet d’Hadoop et HDFS, et les contraintes strictes des RDBMS, les bases NoSQL sont très présentes dans le big data. Avec le support de Cassandra, HBase et MongoDB, Talend permet de connecter ces données au reste de l’infrastructure IT.

Parmi les nouveautés de Talend 5.2, il est question de BPM intégrée. Pourquoi ?

L’intégration permet de supprimer les silos et d’assurer la cohérence des données et des applications. Il est donc paradoxal de voir différentes disciplines d’intégration créer elles-mêmes de silos d’intégration !

En combinant l’intégration des données, des applications et des processus métiers au sein d’une même plateforme, Talend combine des technologies intrinsèquement complémentaires.

De façon plus concrète, les processus métiers doivent accéder à des données. Les processus de données demandent une orchestration. Il y a donc de nombreuses synergies entre ces technologies.

Votre stratégie big data date du début de l’année. Quels sont les premiers retours ?

Nous enregistrons un intérêt très fort. Les téléchargements de Talend Open Studio for Big Data connaissent une croissance exponentielle.

De nombreux clients procèdent à des “Proof of Concept” et certains ont déjà adopté la technologie pour des projets réels, avec un ROI très rapide.

Est-ce pour vous une suite logique à l’intégration des SI ?

Dans quelques années, les big data deviendront des données « normales » et feront partie intégrante du SI. Donc, oui, c’est une suite logique.

Le monde de l’informatique est aujourd’hui secoué par des changements majeurs : big data, cloud, convergence, consumérisation… Talend jour un rôle dans chacun de ces changements. Nous allons continuer à faire évoluer nos plateformes pour accompagner nos clients.

Crédit photo : © Talend


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur