Facebook a son smartphone

CloudSmartphones

En partenariat avec Facebook, le constructeur britannique INQ Mobile a conçu deux terminaux orienté autour du premier réseau social mondial. Un pas supplémentaire pour Facebook dans la mobilité.

Le Facebook Phone existe bel et bien. Le constructeur britannique INQ Mobile vient d’annoncer l’arrivée prochaine deux nouveaux smartphones sous Android 2.2 « Froyo » : l’INQ Cloud Touch et le Cloud Q, rapporte eWeekEurope.co.uk .

Leur particularité ? L’interface utilisateur est centrée autour de la mise en relation avec Facebook. Par défaut, l’accès au site communautaire de Mark Zuckeberg est pré-installé sur ces terminaux INQ. Pas besoin d’aller télécharger une application mobile dédiée pour pouvoir y accéder. INQ Mobile a travaillé main dans la main avec Facebook pour développer ces smartphones. Ici, le réseau social est fait pour être le principal moyen de communication et est systématiquement mis en avant, pour permettre l’accès permanent à son profil Facebook. Par ailleurs, les deux terminaux proposés disposent d’une touche dédiée pour accéder directement au service d’écoute de musique Spotify.

Le mobile INQ Cloud Touch dispose d’un écran tactile de 3,5 pouces et le modèle INQ Cloud Q intègre un écran de 2,6 pouces ainsi qu’un clavier physique. Ces deux smartphones embarquent un processeur Qualcomm MSM7227 cadencé à 600 MHz, un module A-GPS, des connectivités 3G, Bluetooth et Wi-Fi et un APN de 5 Mégapixels. Le « Facebook Phone » INQ Cloud Touch devrait être disponible au deuxième trimestre, et le Cloud Q débarquera au troisième trimestre prochain en Grande-Bretagne.

Il restera néanmoins à vérifier que l’attraction Facebook suffit à pousser les mobinaute vers des plates-formes mobiles dédiée. On se souvient que Microsoft avait abandonné assez rapidement la commercialisation de ses terminaux KIN ONE et KIN TWO orienté réseaux sociaux eux aussi. Néanmoins, ils souffraient d’un défaut majeur : l’impossibilité de les enrichir de nouvelles applications. Ce n’est pas le cas des «Facebook Phone» construits sur la plate-forme Android.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur