Facebook attaque un site allemand pour plagiat

Régulations

Qui a eu l’idée en premier de créer un réseau social ? Entre les créateurs du site et ses concurrents, la débat autour de l’œuf et de la poule fait rage

Facebook passe à l’attaque. Le site de réseau social veille à ce qu’aucun de ses concurrents ne lui fasse de l’ombre. La direction du site a donc annoncé ce lundi qu’elle lançait une action en justice pour plagiat à l’encontre d’un site allemand nommé StudiVZ.

Selon des informations du Financial Times, le site fondé par Mark Zuckerberg a déposé plainte pour violation de propriété intellectuelle devant un tribunal californien. Les arguments du site sont simples. Il accuse son concurrent germanique d’avoir copié son apparence, ainsi que ses fonctionnalités et ses services. Selon Facebook, le site allemand se serait contenté de remplacer la couleur bleue des pages, par du rouge.

Intenter cette action revient donc à se poser la question de la paternité du concept de “réseau social”. Déjà l’an dernier, trois anciens compères du fondateur du site de Mark Zuckerberg avaient décidé de l’attaquer en justice pour plagiat. Quelques mois plus tard, un ex-étudiant de Harvard, revendiquait également la paternité. Le fondateur de Facebook se serait alors largement inspiré d’un autre service, baptisé ConnectU, lancé en 2003.

D’autres explications pourraient aussi être à l’origine des réactions épidermiques de Facebook. Il faut dire que ce dernier est à la peine Outre-Rhin, tandis que StudiVZ, revendique dix millions d’utilisateurs dans le pays. Pour Markus Rieke, son président, toute l’explication réside dans ce point : “Malgré ses efforts, Facebook n’a pas réussi à mettre pied sur le marché allemand, et la société cherche maintenant à entraver la réussite de StudiVZ par une action en justice”. Il faut dire que la version allemande du mastodonte n’a été ouvert qu’en mars dernier, en même temps que la plupart de ses autres versions internationales.

Du côté de Facebook, la direction estime simplement chercher à “cesser les activités illégales” de StudiVZ. Un site d’ailleurs disponible en version française sous le nom de “StudiQG”.

La riposte devrait venir très vite puisque Facebook a annoncé modifier prochainement l’apparence de ses pages avec des changements à attendre du côté du “Mur”. Bref un débat qui risque, à l’avenir, de casser quelques briques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur