Facebook : bientôt un milliard de dollars et un milliard de membres ?

Sécurité

Twitter n’est plus une menace selon Facebook qui part à l’assaut de la Russie, du Japon et de la Chine. Objectifs : un milliard de membres et un milliard de dollars.

Facebook is rich à en croire les rumeurs rapportées ici la semaine dernière. Les revenus du plus puissant des réseaux sociaux approcheraient en effet les 800 millions de dollars selon Reuters. Oui mais voilà, Facebook pourrait être encore plus « rich », cela dépend du nombre de ses membres, car à nouveaux amis, nouveaux revenus.

Pour cette raison, Mark Zuckerberg, fondateur du réseau social, se projette vers l’Est, en Russie, en Chine, au Japon et en Corée du Sud, pays où Facebook n’est pas (encore) le leader des réseaux sociaux.

A peine un million de membres en Russie

A en croire le créateur de Facebook, ces quatre pays feraient tâche d’huile pour l’expansion du réseau social. A peine un million de membres en Russie! Au beau milieu de la suprématie ‘facebookienne’, ce million fait non seulement désordre, mais empêche Facebook d’accéder au milliard de dollars de profits, et de membres.

Lors du festival Cannes Lions International Advertising, événement cannois de la publicité, Mark Zuckerberg a déclaré: « La domination mondiale de Facebook [était] presque totale ». Il ne manque plus que la Russie, le Japon, la Chine et la Corée du Sud à son tableau de chasse pour atteindre le milliard d’utilisateurs…

La montée des smartphones favorise l’utilisation de Facebook

Mark Zuckerberg ne doute pas. Selon le Financial Times daté de ce 23 juin, il explique que, quel que soit le pays, « Facebook est utilisé de la même manière […] bien que la publicité et les applications développées[sur lesquels se basent le modèle économique du réseau]pour la plateforme différent» d’un territoire à l’autre.

La confiance qui anime le jeune homme résulte aussi de la montée des smartphones dans le monde, de leur usage de plus en plus répandu, relate le quotidien britannique. « Nous sommes en train de prendre connaissance des pays qui développent un usage du téléphone portable supérieur à celui de l’Internet», a indiqué Mark Zuckerberg en citant l’Inde. « Je pense que les gens croient que ce n’est qu’une question de temps avant que cette pratique ne se développe de manière universelle.»

Zuckerberg viserait la Bourse ?

Enfin, contrairement à ses déclarations passées, le fondateur du réseau social a pris ses distances par rapport au site de microblogging Twitter qui fête son 4ème anniversaire cette année.

« À un moment,explique-t-il dans une interview au site qui lui est dédié, Inside Facebook, j’ai même cru qu’ils allaient devenir plus gros que nous. Je suppose que j’ai calqué notre expérience sur la leur, mais il s’est avéré que leur taux de croissance n’était pas naturel. Ils ont bénéficié de beaucoup d’attention de la part des médias et ils ont grossi très vite sur très petite période de temps».

Conclusion, si Twitter a fait ‘tweeter’ dans son sillage, sa croissance se serait bien ralentie, et ne menacerait donc plus Facebook. Pourtant, Libération publie des chiffres internes au site de microblogging en rappelant que le site continue de grossir. «Twitter attire désormais 190 millions de visiteurs mensuels, et 65 millions de tweets sont produits quotidiennement. » C’est aussi l’avis de Comscore cité par Techcrunch.

Twitter attire les utilisateurs mais pas encore la Bourse, contrairement à Facebook. Si les revenus 2009 du géant américain ne sont pas officiellement déclarés, cela pourrait changer dès l’entrée en bourse de Facebook dans les mois à venir, ce que Mark Zuckerberg n’a pas écarté selon les informations du Gardian le 23 juin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur