Facebook boute Microsoft Bing de sa recherche

Poste de travail

Facebook a décidé de divorcer du moteur de Microsoft pour miser sur ses propres outils de recherches.

Mauvaise nouvelle pour Microsoft à l’approche des fêtes de fin d’année. Facebook a en effet décidé d’opérer un changement majeur au sein de son interface : la dernière version du moteur de recherche du réseau social basé sur Graph Search ne donne désormais plus accès aux résultats de recherche externes issus de Bing, du moins, dans sa version américaine.

En effet, en mettant fin à ce partenariat avec Microsoft et son moteur de recherche maison, initié en 2010, Facebook souhaite exclusivement pousser les résultats provenant de ses propres bases de données, concernant donc des informations liées aux publications, messages de ses 1,3 milliard utilisateurs dans le monde et aux applications du site communautaire, selon nos confrères d’ITespresso.

Redevenir propriétaire de sa recherche

« Nous ne montrons pas actuellement de résultats de recherche web dans Facebook Search, parce que nous nous concentrons sur le fait d’aider les utilisateurs à trouver ce qui a été partagé avec eux sur Facebook. Nous continuerons à avoir un formidable partenariat avec Microsoft dans beaucoup d’autres domaines », a déclaré à Reuters un porte-parole du réseau social de Mark Zuckerberg.

En faisant uniquement appel à son propre moteur de recherche interne, Facebook souhaite en effet se tailler une place de choix sur le secteur des moteurs de recherche, et ainsi entrer en concurrence avec le maître du marché en la matière, Google.

Le site communautaire veut ainsi retenir ses membres au sein de son service, et envisage alors de mettre en place, à la manière de ce que fait Google, des systèmes de publicités et de liens sponsorisés sur Facebook Search afin d’attirer de nombreux annonceurs… pour générer une autre source de revenus intéressante.

A lire aussi :

Le moteur de recherche Bing veut sa part de droit à l’oubli

Un moteur de recherche indexe 850 milliards de data collectées par la NSA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur