Facebook parie 19 milliards de dollars sur WhatsApp

Régulations

Le service de messagerie mobile WhatsApp passe dans le giron de Facebook. Montant total de l’opération : 19 milliards de dollars, soit près de 14 milliards d’euros.

Le réseau social Facebook vient d’annoncer le rachat de WhatsApp pour un montant d’environ 16 milliards de dollars, soit 4 milliards de dollars en cash et 12 milliards de dollars en actions de la société. À ceci s’ajouteront 3 milliards de dollars en actions que les fondateurs et employés de WhatsApp toucheront quatre ans après la validation de cet accord.

Facebook a donc dû casser sa tirelire pour se payer cette start-up employant 55 employés, un acteur influent qui propose une plate-forme de messagerie mobile en pleine croissance. Montant total de l’opération : 19 milliards de dollars, soit près de 14 milliards d’euros.

Plus de 450 millions d’utilisateurs

WhatsApp, c’est plus de 450 millions d’utilisateurs mensuels, dont 70 % sont actifs chaque jour. Le volume des messages atteindrait aujourd’hui celui des SMS transmis quotidiennement dans le monde. Le tout avec une croissance rapide, plus de 1 million de nouveaux utilisateurs rejoignant WhatsApp chaque jour.

Sur son blog, Cédric Deniaud, co-fondateur et associé du cabinet The Persuaders, explique pourquoi Facebook s’est décidé à misé une telle somme sur la start-up : « si on doit retenir une raison et une seule, c’est qu’un service qui comptera probablement dans 12 à 18 mois plus de 1 milliard d’utilisateurs sur mobile dans le monde, cela n’a pas de prix. Facebook a une grande force pour lui : son algorithme publicitaire qui a fait ses preuves. Son ambition demain est de déployer cet algorithme sur un ensemble de services à forte audience, tout en laissant ces services relativement indépendants. »

Une perspective que confirme Mark Zuckerberg, fondateur et CEO de Facebook, qui voit WhatsApp atteindre le milliard d’utilisateurs. Un achat stratégique donc pour la firme, qui se paye ainsi l’un de ses concurrents les plus sérieux, mais également un de ceux qui attirent la jeune génération.

Reste toutefois un problème : WhatsApp est réfractaire au financement de ses activités par la publicité. Comment Facebook arrivera-t-il à rentabiliser cette société sans publicité ? Ou, à l’inverse, si la firme décide d’opter pour la diffusion de publicités sur WhatsApp, les utilisateurs resteront-ils accros à ce service de messagerie ?


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Où se trouvent les géants de l’IT ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur