Facebook prend les devants de la mobilité avec Home

OS mobilesPoste de travail

Facebook a dévoilé son projet Home, une surcouche Android qui personnalise le smartphone aux couleurs du réseau social.

Hier soir (heure française) Facebook a présenté Home. Il s’agit d’une application qui s’inscrit comme une surcouche d’Android permettant ainsi de personnaliser entièrement le smartphone aux couleurs du réseau social.

Flux d’actualités, messagerie instantanée, appels voix/vidéo, etc., tous les services de la plate-forme seront accessibles depuis le terminal mobile. « Avec Home, l’expérience utilisateur se recentre sur le contenu et non sur les applications […], elle est personnalisée », a expliqué Mark Zuckerberg, le dirigeant de Facebook, lors de la présentation, rapporte ITespresso.fr.

Faire oublier Android

Ainsi, le « Cover Feed » se substitue à l’écran de veille avec affichage des mises à jour des statuts, double appui pour apposer une mention « J’aime », glissement horizontal pour défiler entre les publications, système de notifications, icône pour afficher les applications, messagerie instantanée, unifiée avec les SMS et basée sur le principe des « Chat Heads », etc.

Les commandes se veulent intuitives, sans jamais donner l’impression d’avoir à lancer un programme. De quoi faire complètement oublier Android. « Vos contacts sont ainsi accessibles partout, tout le temps », renchérit Mark Zuckerberg.

Home s’inscrit comme l’accélérateur de l’entreprise de Menlo Park sur le marché mobile sans s’imposer en tant que constructeur comme les rumeurs l’ont longtemps évoqué. « Un bon téléphone se vendra au mieux à 20 millions d’exemplaires. Au contraire, Home est à mettre entre toutes les mains, car il n’est pas destiné à un terminal en particulier », justifie le dirigeant. À condition de séduire les constructeurs.

HTC First, premier smartphone Home

HTC ouvre le bal avec le First, un smartphone positionné en milieu de gamme, annoncé pour 99,99 dollars à compter du 12 avril, en exclusivité chez l’opérateur américain AT&T, très certainement dans le cadre d’un abonnement. First sera également disponible en France, et au Royaume-Uni, chez Orange à l’été 2013. À un tarif non précisé pour l’heure.

En perte de vitesse face à son concurrent Samsung, notamment, HTC a tout à y gagner à tenter de séduire un nouveau public, quantifié à quelque 200 millions de mobinautes Android qui fréquentent régulièrement le réseau social.

HTC First avec Facebook Home

Image 1 of 6

HTC First sous Home
Smartphone sous Android, l'OS de Google s'efface derrière la surcouche Home plongeant l'utilisateur dans l'univers du réseau social.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur