Facebook et Uber prétendants au rachat de Nokia Here

AppsLogicielsMobilitéOS mobilesSmartphones

Le service de cartographie Here que Nokia s’apprête à vendre intéresserait plusieurs acteurs, dont Uber et Facebook.

Les acheteurs potentiels de Nokia Here se presseraient au portillon. Selon le journal allemand Manager Magazin, pas moins de quatre prétendants s’intéressent à la division cartographie de l’entreprise finlandaise.

En toute logique, le secteur automobile est particulièrement intéressé par les services d’assistance à la navigation développés par Nokia Here. En premier lieu, un consortium de constructeurs allemands, formé de BMW, Audi et Daimler. Mais aussi l’américain Uber, qui édite des solutions de mise en relation pour le transport de personnes, rapporte l’agence Reuters. Plus surprenant, Facebook serait aussi de la partie. Le réseau social s’intéresserait-il aux systèmes de géolocalisation de Here ? Enfin, l’investisseur privé américain Hellman & Friedman regarderait également le dossier.

196 pays cartographiés

La cession de l’activité de cartographie par Nokia avait été évoquée quelques jours avant l’accord de rachat d’Alcatel-Lucent le 15 avril valorisant, par échange d’actions, l’équipementier français à 15,6 milliards d’euros. Au début du mois, l’agence Bloomberg rapportait que Nokia tenterait de tirer au moins 2 milliards d’euros de la vente de Here. Nokia avait accéléré son activité de cartographie avec le rachat de l’américain Navteq en 2007 pour plus de 8 milliards de dollars. Un investissement pour le moins coûteux au final.

Here propose des cartes routières de 196 pays, des plans de transports publics dans plus de 950 villes et des plans d’intérieurs de 11 000 bâtiments. Ses solutions équipent les smartphones Lumia de Microsoft (rachetés à Nokia l’année dernière) mais aussi les environnements Android (notamment chez Samsung) et iOS sous forme d’applications. Des solutions dédiées sont également proposées au secteur de l’automobile et aux entreprises à travers les services de gestion de flotte.


Lire également
Nokia Here investit dans le Big Data avec Medio Systems
Nokia met de l’intelligence (artificielle) dans ses cartes avec Desti
Jacques-Etienne Grandjean : « HERE a la capacité d’indexer le monde »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur