Facebook : le RSSI en sursis sur fond de vives tensions

Data & StockageRégulationsSécurité

Le responsable de la sécurité informatique de Facebook serait sur le départ, après les affaires des faux comptes russes et des données aspirées par Cambridge Analytica.

La gestion de crise crispe le « top management » de Facebook. Alex Stamos, responsable de la sécurité informatique du réseau social, quitterait la société l’été prochain. Et ce après des tensions vives concernant la stratégie, selon le New York Times.

Le RSSI se serait opposé à d’autres dirigeants du réseau social, sur la manière d’opérer, après la mise en cause de Facebook concernant l’interférence de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016.

Depuis, Alex Stamos aurait été mis à l’écart de certaines responsabilités. Tout en étant appelé à assurer la transition encore quelques mois. Il a lui-même indiqué sur Twitter qu’il travaille toujours chez Facebook, même si son rôle a effectivement changé.

 Facebook a confirmé l’information dans un communiqué transmis à la presse américaine :

« Alex Stamos continue d’être le Chief Security Officer (CSO) de Facebook. Il occupe ce poste depuis près de trois ans et dirige nos efforts de sécurité en particulier face aux menaces émergentes ».

Rassurer investisseurs et régulateurs

Pour Alex Stamos, Facebook devrait adopter une approche plus transparente des problématiques sensibles : vente d’espaces publicitaires à de faux comptes russes, montée en puissance des fausses informations (fake news). Et, dernièrement, l’aspiration de profils de 50 millions d’utilisateurs du réseau social par Cambridge Analytica, spécialiste britannique de la data à des fins de communication stratégique.

Il s’agit d’une crise à fort impact médiatique et politique. Il revient désormais à Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, respectivement directeur général (CEO) et directrice des opérations (COO) de Facebook, de trancher. Pour conserver la confiance des investisseurs.

Lire également :

Affaire Cambridge Analytica : Facebook peut-il perdre la confiance des utilisateurs ?

Usages, données, médias : Facebook face à de multiples turpitudes

(crédit photo : Web Summit on Visual hunt / CC BY)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur