Facebook s’offre un lifting

Régulations

Simplifiée, l’interface devrait permettre une utilisation encore plus intuitive

Facebook, le très populaire site de réseau social s’offre une cure de jouvence. Selon l’agence de Presse AP, la plate-forme communautaire devrait connaître dans les prochaines semaines quelques modifications notables de son interface.

Pour Facebook, il s’agit de prendre en compte la manière dont les utilisateurs se servent du site et se l’approprient.

L’une des applications du site, le ‘Wall’, destiné à recevoir les petits mots et les photos envoyés par les amis de l’utilisateur devrait notamment faire l’objet de petites retouches. Les utilisateurs pourront y insérer des contenus plus facilement. De même, les ‘mini-feed’, – l’historique retraçant les actions effectuées par l’utilisateur sur le réseau- présents sur une bonne partie du profil, devraient également faire partie du ‘Wall’.

Pour Facebook, ce lifting revêt une importance particulière. Devenu un canal de communication incontournable du Web après seulement quatre années d’existence, le site doit conserver une vive capacité de réaction. Son rival MySpace, toujours en embuscade, est ligoté par les mêmes impératifs.

Le site créé par Mark Zuckerberg tient également à jouer la carte de la nouveauté. Ainsi, transparence oblige, le voile mystérieux qui accompagnait tout de changement d’interface sur le Web a été laissé au vestiaire. La plate-forme de réseau sociaux a affirmé avoir informé ses utilisateurs (ndlr : américains, selon toute vraisemblance) des changements prochains. Des utilisateurs-testeurs pourront au cours du mois de juillet, essayer la future interface.

La nouvelle mouture de Facebook devrait faciliter les recherches d’information, limiter l’effet brouillon de certaines pages, provoqué par la multitude d’applications et de mini-jeux disponibles et, en outre, favoriser un contrôle accru sur la page. En d’autres termes, l’utilisateur devrait être plus libre d’effacer certains éléments disponibles sur sa page.

Rappelons que ces dernières semaines, le site a été l’objet de critiques nourries concernant les données personnelles. Le site avait par erreur publié les dates de naissance d’une bonne partie de ses 80 millions d’utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur