Facture de la méga-panne de BouyguesTel: 16 millions d’euros

Régulations

Et on ne parle pas des conséquences sérieuses en termes d’image

Comme nous vous le révélions le 19 novembre dernier, Bouygues Telecom a confirmé l’impact financier de la méga-panne qui a touché son réseau le 17 novembre. Il sera d’environ 16 millions d’euros.

La somme se subdivise en “une moitié en manque à gagner, car il y a eu une journée de chiffre d’affaires de perdue, et l’équivalent ou proche en non facturé”, dans le cadre des remises accordées aux clients “en compensation du désagrément subi”, a précisé un porte-parole. L’opérateur n’a toujours pas pu fournir d’explications plus précises sur l’origine de la panne, qui a perturbé les communications de ses sept millions de clients durant plus d’une journée. Pierre Marfaing, directeur des Technologies Réseau et des Systèmes d’information, a catégoriquement exclu “tout acte de malveillance et toute erreur humaine”. Il a ajouté que les conclusions d’un audit interne seraient publiées avant la fin du mois de novembre. Plus de 1,37 million de personnes n’ont pu émettre ni recevoir aucun appel entre mercredi 6h00 et jeudi 1h30, selon l’opérateur. Il souligne que la majorité des clients, soit 5,6 millions, ont connu des difficultés pour accéder au réseau. Seuls 1,3 million d’abonnés ont pu passer et recevoir des appels normalement au cours de cette période. Pour Bouygues Telecom, la note est donc salée. L’opérateur, qui a longtemps misé sur la qualité de son réseau (bande des 1.800 MHz)afin de se démarquer de la concurrence, voit son image se détériorer. Il faudra un certain temps pour les consommateurs oublient cette journée noire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur