Faille dans Google Desktop Search: danger pour les disques durs?

Régulations

Déjà que le moteur de recherche sur les disques durs de Google est qualifié “à risque”, si en plus il présente une faille, nos disques durs n’auront plus de secrets pour personne !

La recherche locale sur les disques durs est la prochaine bataille que se livreront des outils de recherche, qui avancent en ordre dispersé sans toujours soulever l’adhésion des observateurs.

Google a été le premier à investir ce marché en annonçant Google Desktop Search, une solution encore en version bêta qui associe la recherche locale et la recherche en ligne. Et c’est bien ce qui lui est reproché, car avec sa solution, Google conçoit la recherche comme un tout, sans suffisamment discerner le local de l’en ligne, ce qui laisse planer un doute sur la confidentialité des informations contenues sur les disques durs. Mais comme si cela ne suffisait pas, Google Desktop Search présenterait une faille de sécurité, corrigée depuis par le moteur de recherche, qui permettrait à un hacker de visualiser via le Net les résultats de recherche effectuées par l’utilisateur. “Nous avons été informés du défaut de sécurité du logiciel Google Desktop Search et nous avons depuis résolu le problème afin de garantir la sécurité à tous les utilisateurs actuels et futurs“, a déclaré un porte-parole de Google. Concrètement, la faille peut permettre à un site distant de visualiser le résultat d’une recherche mais sans rapatrier le dit fichier. En d’autres termes, il est possible de savoir si l’utilisateur possède tel ou tel fichier sur sa machine mais il est impossible de récupérer ce fichier. Cette faille met néanmoins à jour la faiblesse de ces solutions qui se proposent de traiter l’information personnelle des internautes, ce qui en soi n’est pas une mauvaise idée, mais qui multiplient les risques en restant ouverte. Yahoo et Copernic ont opté pour le local exclusif

Le danger des solutions de recherche sur les disques durs provient de leur proximité avec Internet !

Le Web est une porte ouverte sur le monde, que ce dernier s’il est malintentionné peut chercher à franchir dans l’autre sens, c’est à dire en pénétrant un domaine qui doit rester privé. C’est pourquoi les moteurs de recherche locaux, c’est à dire sur les disques durs, qui peuvent aussi rechercher en ligne, représentent un risque important pour l’internaute, car tout système de sécurité est destiné à être contourné? Google a choisi d’associer la recherche locale avec la recherche en ligne, une voie que Microsoft semble vouloir suivre avec sa future solution MSN Search. C’est un choix stratégique qui permet d’occuper les deux mondes? C’est aussi une porte ouverte à la publicité contextuelle, sauf qu’il n’est pas certain que l’internaute qui, par exemple, recherche des courriers dans sa messagerie, acceptera que s’affiche de la publicité qui corresponde au texte ? confidentiel ? de son courrier. Mais c’est surtout un risque important qui ouvre une porte supplémentaire vers Internet et ses hackers ! La position de Copernic, qui propose une solution concurrente et gratuite sous la forme d’un logiciel qui ne recherche qu’en local, semble sur ce point beaucoup plus claire, et moins risquée ! La solution de recherche sur disque dur que Yahoo! proposera prochainement est annoncé sur le même modèle, c’est à dire indépendante de la recherche en ligne. La prudence reste de mise sur ces produits, qui certes répondent à une attente forte des utilisateurs de PC, mais qui présentent aussi des risques dont ils sont peu informés !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur