Fake news : WhatsApp teste le recours à la recherche Google

Politique de sécuritéSécurité

WhatsApp évalue en interne une option qui utilise la fonction de recherche inversée d’images de Google. Objectif : permettre aux utilisateurs de vérifier la provenance de contenus visuels.

WhatsApp travaille sur une nouvelle fonctionnalité censée aider à combattre la propagation d’infox. Il s’agit d’une option qui repose sur le moteur de recherche de Google et plus particulièrement la recherche inversée d’images.

Pour le moment testé en interne, le système permet de vérifier la légitimité des images reçues sur WhatsApp en déterminant si elles sont déjà apparues sur le web auparavant. 

Vérification des images via Google 

La fonction a été repérée dans le code de l’application par WABetaInfo. Elle permettrait à la messagerie (propriété de Facebook) de proposer un outil de vérification de l’information qu’elle ne peut pratiquer directement elle-même puisqu’elle protège les conversations par un chiffrement de bout en bout.

WhatsApp a déjà pris plusieurs mesures pour lutter contre la désinformation. Désormais, il existe une limite au nombre de messages que les utilisateurs peuvent transférer.

Le mois dernier, le service a indiqué qu’il bloquait environ deux millions de comptes faux ou abusifs, majoritairement suite aux signalements des usagers.

Photo : Sam Azgor via Visual Hunt / CC BY


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur