Feather 0.50 : un Linux plus léger que l’air !

Régulations

Feather Linux est une distribution conçue pour être installée sur une clef USB d’une capacité de 64 Mo! , une petite révolution pour les fanatiques du pingouin qui en ont un peu marre d’installer les 7 Cd de Red Hat

64 Mo de mémoire requis, voilà qui fait de cette distribution GNU/Linux une version d’appoint intéressante et relativement simple à installer. De plus l’explosion des ventes de clés USB promet un bel avenir à ce genre de software. Linux surfe avec brio sur cette nouvelle vague –

“normal pour un pingouin” – et fait office de précurseur. L’auteur, soucieux du moindre détails, propose deux versions (une qui tient sur un CD-Rom et une autre destinée à être stockée sur une clef USB) ainsi que deux images de disquette pour les PC dont le bios ne permet pas un démarrage du système via un périphérique USB. En effet, pour disposer des avantages d’un système d’exploitation qui tient dans une poche, il faut impérativement une carte mère et une clé USB qui supportent la possibilité de booter sur USB, ce qui n’est pas le cas de toutes les clés. Une version de 50 Mo est disponible, elle est ne dispense qu’un mode console et est orientée récupération de “système crashé”. La base de cette distribution est constituée d’une Knoppix avec une interface graphique Icewm. La liste des applications (Ettercap, XMMS, Parted, Partimage, cdRecord, Naim, etc?) est visible sur le site du projet : http://featherlinux.berlios.de/applications.html Cela pourrait être une base intéressante pour une autre édition d’Oralux. Un système d’exploitation allégé qui espère faciliter l’accès à GNU/Linux aux personnes non-voyantes et mal voyantes grâce à un certain nombre de pilotes d’afficheurs en braille et l’utilisation de l’audio comme moyen de communication. (plus d’information sur ce lien :http://oralux.org) Les versions USB et Live CD de Linux

Feather linux Une distibution sur clé USB avec une image de boot qui marche très bien. Malheureusement, quelques jours après sa sortie, elle passait de la version 0.50 à la version 0.7, gonflant à 115 Mo. La clef 64 Mo ne suffit donc plus. Flonix Une distribution basée sur Knoppix, qui tient sur une clé usb de 64Mo. Vous pourrez booter dessus, comme sur n’importe quelle ditribution Live CD. Cependant, attention, il semble qu’à la suite de la création de la société qui distribue Flonix, celle-ci en soit plus disponible au téléchargement. Linux Console Encore une version sur cd et usb basée cette fois sur Mandrake et très orientée multimédia, des émulateurs et une bonne modularité. Runt Distribution pour clé USB, basée sur Slackware, qui propose pour les bios qui ne permettent pas de booter sur l’usb, une disquette de boot, qui permettra de booter sur USB. Knoppix-USB Une autre version dérivée de Knoppix, qui tient elle sur 51Mo, et qui permet de booter sans CD et sans disque dur, uniquement avec une clé USB. Umigini Umigini crée une clé USB (ou une carte flash) bootable, en choisissant les paquets que l’on souhaite voir installés ! SPB linux Une version sur clé USB avec disquette de démarrage. Puppy Bootable sur USB, cette distribution a un air de Windows 95. Shinux Une distribution sur clé USB, ou CD. La mise en circulation des apports spéciaux Shinux n’est pas libre, mais le téléchargement est gratuit après inscription. On peut choisir une version allégée et installer des paquets par la suite dans un répertoire spécial de la clé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur