Fedora 11 : la bêta de tous les records

Logiciels

Cette mouture pourrait constituer un tournant pour la Fedora, et peut-être même pour le monde Linux

Solutions Linux 2009 fut l’occasion de rencontrer Franz Meyer, vice-président EMEA chez Red Hat France et Armel Kermorvant, ambassadeur et mentor du projet Fedora (à droite sur notre photographie).

Première bonne nouvelle, les relations entre Red Hat et la communauté sont au beau fixe, les deux acteurs n’hésitant pas à se rejoindre sur cet évènement. Nous ne pouvons toutefois que constater que Red Hat ne jette pas de réel pont commercial entre sa distribution Linux et la Fedora, alors que chez Novell les contrats de support peuvent s’appliquer aussi bien à la SUSE qu’à l’openSUSE. Franz Meyer ne considère cependant pas cela comme étant un frein pour les entreprises. Il rappelle également que la Red Hat Enterprise Linux est disponible directement chez de gros acteurs, comme OVH ou Amazon (avec EC2).

Mais évidemment, la grosse actualité du moment demeure la sortie de la version bêta de la Fedora 11 (nom de code Leonidas). La version définitive devrait être dévoilée le 26 mai prochain. Les nouveautés sont nombreuses. Ainsi, Armel Kermorvant précise que « cette version est une des plus importantes jamais développées ». Nous avons déjà eu l’occasion d’aborder certaines des nouvelles fonctionnalités de la Fedora 11. Les plus importantes sont sans conteste l’adoption du système de fichiers ext4 et le démarrage de l’OS en seulement 20 secondes. Avec cette mouture, les systèmes d’exploitation Linux passent – enfin ? – devant Windows.

L’architecture connait également de profonds changements : adoption du DeviceKit et de GFS2 (qui sera très utile pour les SAN), présence du GCC 4.4 et de RPM 4.7, environnement de virtualisation en progrès, etc. De nouvelles fonctions font aussi leur apparition comme le support des lecteurs d’empreintes digitales. Bien entendu, la plupart des paquetages logiciels (Gnome, KDE, XFCE, Firefox, Thunderbird…) seront mis à jour. Enfin, les développeurs proposent un nouvel outil de remontée des bogues, qui – ils l’espèrent – participera grandement à l’amélioration de la qualité de cette distribution Linux.

fedora.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur