Fibre, 3G, TV Mobile… Nathalie Kosciusko-Morizet donne ses priorités

Régulations

La nouvelle secrétaire d’Etat à l’Economie numérique répond aux questions de silicon.fr

En marge de l’inauguration du nouveau laboratoire virtuel commun d’Alcatel-Lucent et de l’Institut Télécom, Nathalie Kosciusko-Morizet, fraîchement nommée secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, a accepté de répondre aux quelques journalistes invités pour l’événement. Silicon.fr était présent.

La crise dans le secteur

Les TIC n’échappent à la crise, les plans sociaux se multiplient et des géants comme Nortel font faillite. Les équipementiers télécoms comme Alcatel-Lucent sont en première ligne et subissent la baisse des investissements des opérateurs. Le gouvernement va-t-il mettre en place un plan d’aide à l’image de ce qui a été fait pour le secteur automobile ? “Il y a en effet des travaux en cours”, affirme la secrétaire d’Etat. “L’idée serait peut-être d’intégrer ces éventuelles aides au sein du Plan de relance de l’économie française. D’autres mesures doivent être prises, comme le renforcement des partenariats public-privé comme ici avec Alcatel-Lucent et l’INT. Il s’agit d’accentuer le rôle des économistes et des sociologues afin de valider un projet technologique”.

4e licence mobile

Le gouvernement semble avoir tranché en annonçant l’ouverture de trois lots de 5 Mhz dont deux ouverts à tous (c’est-à-dire aux trios opérateurs en place), et le troisième réservé à un nouvel entrant“de façon à permettre une amélioration de l’offre des opérateurs”. Un scénario qui a priori Iliad/Free. Maispour NathalieKosciusko-Morizet, toutes les options restent encore ouvertes.“Il y aura un débat à l’Assemblée nationale sur la question en février. Tout est possible, notamment la division de la bande. Mais rien ne sera décidé avant la fin de ce débat”. Pas de quoi rassurer Free…

Fibre optique

Le 20 janvier, les acteurs en présence ont enfin décidé d’arrêter de se chercher des poux technologiques afin d’accélérer les déploiements dans les immeubles. Car le temps presse et la France prend du retard. Trop de retard, estime la secrétaire d’Etat. “Ça avance mais je voudrais que ça accélère”,lance-t-elle. “Insérer la fibre optique au plan de relance de l’Economie pourrait donner un coup de fouet à la couverture”.

Télévision Mobile Personnelle

On le sait, si technologiquement la TV Mobile est prête depuis longtemps, le lancement commercial prend de plus en plus de retard à cause des différences de vues en matière de modèle économique ; Gratuite, payante, les deux, la TMP est bloquée dans ses starting-blocks. “Je vais très vite lancer une mission de médiation avec les acteurs en présence afin de trancher sur la question du modèle économique. Je souhaite qu’un consensus soit trouvé avant la fin mars.” Rendez-vous dans un mois donc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur