Fibre : Europe et France connaissent une croissance régulière

Régulations

L’institut IDATE se penche sur un thème tout à fait dans l’air du temps: le
déploiement de la fibre optique en France et en Europe

L’IDATE a identifié 139 projets FTTx en Europe (à mi 2006) dont 20 correspondent à de nouvelles initiatives depuis mi 2005.

En Juin 2006, 66% des projets étaient le fait d’initiatives de municipalités de compagnies d’énergie.

A la fin juin 2006, l’IDATE comptait environ 820 000 abonnés FTTx en dans l’Union et près de 2.74 millions de foyers et bâtiments raccordables.

Le nombre total de foyers et bâtiments raccordables a augmenté lentement en 2006 (+13% depuis mi 2005, alors que la croissance était de +26% en 2005 comparé à mi 2004), et dans le même temps le taux de pénétration a crû de 29.8%, ainsi que le nombre d’abonnés FTTx (+32% depuis mi 2005).

Alors que la majorité des abonnés est toujours concentrée dans seulement 5 pays (96% des abonnés FTTx sont localisés en Suède, Italie, Danemark, Pays-Bas et Norvège), 2006 a vu certains opérateurs de premier plan décider d’investir dans leur propre réseau FTTH comme en France avec France Telecom et Iliad/Free.

En 2006 d’autres opérateurs historiques européens ont également confirmés leur choix d’une architecture FTTN+VDSL : Deutsche Telekom (Allemagne), Belgacom (Belgique), Eircom (Irelande), KPN (Pays-Bas), TDC (Danemark) ou Swisscom (Suisse).

En termes de foyers et bâtiments raccordables, des pays comme le Danemark et la Norvège connaissent une très forte croissance de respectivement 65% et 246% entre Juin 2005 et Juin 2006, accentuant encore la domination des nations scandinaves sur le marché du FTTx.

La France entame quant à elle, sa migration technologique avec une croissance de 113% en 2006, en termes de foyers raccordables avec Illiad/Free et France Télécom qui ont annoncée leurs politiques de déploiement. Début 2007, neuf cegetel a également annoncé un déploiement FTTH.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur