Fibre : la France au top des déploiements en Europe

Le déploiement et l’adoption de la fibre optique s’intensifient en Europe, avec la généralisation du travail à distance. C’est ce que montrent les plus récentes données de l’Idate couplées au panorama du marché 2021 du FTTH Council Europe.

Que retenir de ce panorama ?

Les réseaux FTTH/B couvrent actuellement près de 52,5% des logements et bâtiments dans 39 pays d’Europe*. Soit une hausse de 2,6 points en un an. Ainsi, 183 millions de logements étaient équipés de la fibre jusqu’au domicile ou au bâtiment (FTTH/B) en septembre 2020, contre 172 millions à la même période un an plus tôt.

La France (+4,6 millions de logements équipés entre septembre 2019 et septembre 2020, portant le total de foyers raccordables à 22 millions), l’Italie (+2,8 millions), l’Allemagne (+2,7 millions) et le Royaume-Uni (+1,7 million) ont enregistré les plus fortes croissances.

Qu’en est-il des abonnements effectifs à la fibre ?

35% d’abonnés FTTH/B en France

Le télétravail et « la nécessité d’une connectivité robuste pendant la pandémie » ont impacté à la hausse les abonnements à la fibre optique (FTTH/B). Ils ont ainsi progressé de 16,6% pour atteindre les 82 millions dans les 39 pays étudiés, a relevé l’Idate.

Globalement, les autorités nationales sont davantage investies dans le très haut débit, en France notamment. Aussi, le pays compte 10,3 millions d’abonnements à la fibre, dont 2,8 millions souscrits entre septembre 2019 et septembre 2020.

Résultat, avec 35% d’abonnés FTTH/B, la France est dorénavant 12e au classement européen des souscriptions à la fibre. Un classement dominé par l’Islande (70,7%).

*Pour l’UE des 27 plus le Royaume-Uni, ce taux est de 43,8%, contre 39,4% un an auparavant.

(crédit photo © Shutterstock)