La fibre optique débarque dans les campings

Réseaux

Le réseau de campings de luxe Yelloh! Village entend se distinguer en proposant la fibre optique à ses clients. Avec l’opérateur d’infrastructure Covage en maître d’oeuvre.

A l’heure où sept nouvelles collectivités locales vont bénéficier d’un financement dans le cadre du plan France très haut débit du gouvernement, la fibre optique arrive parfois là où on l’attend parfois le moins. Dans les campings par exemple. C’est pourtant sur ces lieux de villégiature que l’Internet optique débarque cet été 2014 dans les campagnes françaises. Du moins celles où la chaîne de campings haut de gamme Yelloh! Village a installé ses centres.

Et qui dit haut de gamme, dit fibre optique. « Nous avons franchis le pas d’installer la fibre optique et le WiFi individuellement sur chaque emplacement, chaque mobil home et chaque location car c’est le seul moyen pour nous de satisfaire les clients à 100% », déclare Bernard Sauvaire, président de la direction de Yelloh! Village. Ainsi, la fourniture du très haut débit entre désormais dans les critères de sélection des vacanciers et devient un enjeu concurrentiel, donc économique. « Quand on a 14 à 18 ans, ne pas pouvoir communiquer sur les réseaux sociaux ou ne pas avoir une bonne connexion internet, ça arbitre le choix d’une famille. » Ou comment la dictature de l’Internet entend imposer ses critères de choix aux vacanciers et faire naître toute une génération de campeurs connectés.

La domotique au bout de la fibre

Pour équiper « une majorité » des 64 campings de la chaîne, Bernard Sauvaire a fait appel à Covage, l’opérateur d’infrastructure spécialisé dans la fourniture aux collectivités locales à travers les déploiements et l’exploitation de 23, à ce jour, réseaux d’initiative publique (RIP). Outre l’accès à Internet en très haut débit et la distribution des services de télévision, la fibre permet de déployer des services de domotiques ou de « mobile home » serveur. Ouverture des portes, température de l’eau sont désormais pilotables à distance. Tout comme l’arrêt du chauffe-eau et des autres appareils électriques qui se coupent automatiquement au départ des vacanciers. Où comment quitter les lieux l’esprit tranquille… pour mieux affronter la rentrée.


Lire également
Pascal Emond, Covage : «Notre role est de démocratiser la fibre optique»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur