Pour gérer vos consentements :

Des hackers étendent le support de Windows XP jusqu’en 2019

Le 8 avril dernier, Microsoft a stoppé le support technique de l’un de ses systèmes d’exploitation les plus populaires, Windows XP (voir à ce propos notre article « Fin de support de Windows XP : et maintenant, la panique ? »).

Comme attendu, les failles trouvées depuis dans les OS de la firme donnent des pistes aux pirates souhaitant accéder aux machines fonctionnant encore sous XP, lesquelles ne sont plus protégées contre ces récentes attaques.

Un problème de taille pour les utilisateurs, même si Microsoft continue ici et là à proposer des correctifs pour certaines applications dédiées à ce système d’exploitation (voir par exemple « Microsoft corrige la faille dans Internet Explorer même pour Windows XP »).

Halte aux alertes de Security Essentials

Security Essentials, l’offre de sécurité de Microsoft, n’est plus accessible en téléchargement pour Windows XP. Toutefois, la parade est simple, ce logiciel étant encore proposé via Windows Update. Des mises à jour de la base de signatures des virus seront proposées jusqu’au 14 juillet 2015.

Tout va bien donc ? Pas tout à fait : Security Essentials affiche en effet une alerte expliquant que le système n’est plus protégé. Alerte qui passe par l’affichage d’une icône rouge, normalement réservée aux cas où l’OS est infecté, où lorsque la base de signatures n’est plus à jour, ce qui n’est pas ici le cas. Ce message ambigu a poussé nombre d’utilisateurs à quitter XP… à tort.

Toutefois, des hackers ont trouvé le moyen de modifier Security Essentials afin d’éliminer ce message d’alerte. L’astuce (décrite sur cette page) consiste à s’appuyer sur la version 4.4.304.0 du logiciel (accessible sur de nombreux sites de téléchargement) pour modifier l’installation de cette solution.

Des mises à jour jusqu’en 2019 !

Reste un problème, celui de la fin du support technique de Windows XP. La solution proposée par les hackers est ici encore plus simple.

En modifiant certaines clés dans la base de registre de Windows (comme expliqué ici), il est possible de transformer Windows XP en Windows Embedded POSReady 2009, un OS utilisant la même base, à une différence près : son support technique sera fourni jusqu’au 9 avril 2019 !

L’auteur de ce hack propose également une astuce permettant de prolonger la vie de la mouture 64 bits de Windows XP, en s’appuyant sur les mises à jour fournies pour Windows Server 2003. Ceci permettra de disposer de mises à jour jusqu’au 14 juillet 2015.

Microsoft a d’ores et déjà averti les utilisateurs que ces correctifs, conçus pour d’autres marchés, ne pouvaient en aucun cas proposer un niveau de sécurité suffisant pour les utilisateurs de Windows XP. Ils resteront toutefois sûrement bien plus efficaces que l’alternative offerte par l’éditeur aux aficionados de Windows XP (= pas de correctifs du tout).


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Microsoft Windows XP

De Windows 1 à Windows 8

no images were found

Recent Posts

Budget 2023 : la part belle au numérique ?

Formation cyber, très haut débit, identité numérique régalienne... Quelle place pour le numérique au budget…

10 heures ago

Stéphanie Schaer : la nouvelle patronne de la Dinum en 5 dates

De Bercy à la « période Borne », focus sur cinq moments qui ont jalonné…

15 heures ago

Lenovo : quand le DSI et le CTO s’alignent

L'alignement de responsabilités techniques fait partie des leviers activés par Lenovo pour affronter les soubresauts…

1 jour ago

SD-WAN : 10 marqueurs de reconfiguration du marché

NaaS, SD-Branch, performance applicative, « internet amélioré »... Lumière sur quelques tendances actuelles et futures…

1 jour ago

SD-WAN : qui sont ces fournisseurs qui « creusent l’écart » ?

Sur les quelque 70 fournisseurs SD-WAN qu'il a dans ses radars, Gartner en distingue une…

1 jour ago

Cloud collaboratif : UCaaS, CCaaS et CPaaS d’abord

Les entreprises investissent toujours plus la collaboration en mode cloud. Microsoft et Cisco dominent. Zoom…

2 jours ago