Finalement, Bouygues Telecom s’ouvre aux MVNO

Régulations

Le troisième opérateur mobile français refusait jusqu’à présent d’acceuillir des opérateurs virtuels. Une position qui évolue, selon la Tribune

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Comme pour l’UMTS, Bouygues Télécom semble décidé à changer son fusil d’épaule en ce qui concerne les MVNO, les opérateurs mobiles virtuels.

Après avoir longtemps refusé d’accueillir ces opérateurs qui ne possèdent pas de réseau, mais qui achètent en gros des minutes de communication à un opérateur traditionnel, le groupe serait aujourd’hui ‘mûr’ pour de tels partenariats.

Rappelons qu’il y a peu, le patron de la maison mère, Martin Bouygues expliquait à 01 Réseaux: “Accueuillir un MVNO est un aveu d’incompétence pour un opérateur: qu’est-ce qu’un MVNO nous apporterait que Bouygues Télécom ne sache pas faire lui même”.

Selon la Tribune, le troisième opérateur mobile français serait en négociations avec deux groupes, dont un acteur de la grande distribution (Carrefour est le plus cité).

Une source interne explique au quotidien: “aujourd’hui, nous avons la capacité de proposer des tarifs de gros à des prix attractifs”.

Le marché des opérateurs virtuels, s’il progresse, ne représente encore que moins d’1% du parc d’abonnés. Par ailleurs, c’est un marché qui devient encombré avec plus de dix acteurs dont des poids lourds comme Virgin et Tele2.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur