Pour gérer vos consentements :

La finance américaine lorgne sur la messagerie sécurisée de Perzo

Plusieurs établissements bancaires et financiers américains ou internationaux (Morgan Stanley, JPMorgan Chase & Co, Bank of America Corp, Deutsche Bank AG, HSBC Holdings PLC, BlackRock Inc et le fonds Maverick Capital Ltd) ont décidé de s’affranchir de leur dépendance aux solutions de messagerie instantanée sécurisée proposées par Bloomberg ou Reuters. Pour cela, le groupe mené par Goldman Sachs serait, selon Business Insider, sur le point d’investir fortement dans une start-up baptisée Perzo.

Cette société, basée à Palo Alto, a été fondée par David Gurle, un ingénieur qui a travaillé chez France Telecom, Reuters, Microsoft et Skype sur les communications IP. Il a été un des créateurs de la solution de communication unifiée Lync pour la firme de Redmond. Perzo se définit comme un service de messagerie instantanée ultra–sécurisée avec un chiffrement de bout en bout s’appuyant sur un triple niveau d’encryption. Mais le gros avantage de ce service est qu’il est gratuit.

Des milliers de dollars d’économie

Et c’est ce dernier point qui intéresse fortement le pool bancaire de Wall Street qui, comme toute entreprise, est à la recherche de réduction de coût. En effet, le quotidien américain rappelle que le même service commandé auprès de Bloomberg coûte 20 000 dollars par an. Autre point de distinction avec le spécialiste de l’information financière, l’obligation de se doter d’un terminal spécifique pour bénéficier du service de messagerie sécurisée. L’offre de Perzo s’intègre, elle, directement sur les PC des utilisateurs.

Aucun des acteurs concernés n’a voulu commenter l’information. La messagerie est un élément crucial pour les établissements financiers qui ont besoin de dialoguer et d’échanger des informations sensibles en toute sécurité sur les places boursières. Il s’agit d’un business dominé par Bloomberg avec 320 000 utilisateurs contre 200 000 pour Thomson Reuters. Goldman Sachs avait déjà essayé de trouver une alternative aux messageries existantes en travaillant au début 2013 sur un projet baptisé Babel. Perzo pourrait accélérer cette émancipation.

Crédit Photo @perzo

A lire aussi :

BitTorrent ouvre Bleep, une messagerie instantanée sécurisée en mode P2P

Le service de messagerie anti-NSA, Protonmail, arrive en test

Recent Posts

Pistage : les navigateurs ne s’attaquent pas qu’aux cookies

Dans la lignée de Brave, Firefox met en place un mécanisme de filtrage de certains…

6 heures ago

Open Source : la Fondation Linux veut normaliser l’accès aux DPU

L’effort porte sur la standardisation de la pile logicielle prenant en charge les processeurs de…

8 heures ago

vSphere+ : qu’y a-t-il dans la vitrine multicloud de VMware ?

VMware a structuré une offre commerciale favorisant l'accès à des capacités cloud à travers vCenter.…

9 heures ago

Le PEPR cybersécurité prend forme : les choses à savoir

Le PEPR rattaché à la stratégie nationale de cybersécurité a connu une forme d'officialisation la…

13 heures ago

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésente les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

1 jour ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

1 jour ago