Firebase : Google pousse une mise à jour majeure

Cloud

Google a mis à jour Firebase, son service destiné à aider les développeurs à créer des applications pour Android, iOS et le Web.

Passé de base de données en temps réel à une véritable plate-forme d’applications mobiles et Web basée sur le Web, Firebase a droit à une mise à jour conséquente.

La plate-forme entrée dans l’escarcelle de Google en 2014 se voit dotée d’une fonctionnalité de messagerie in-app, de nouvelles intégrations Crashlytics, d’un historique des modifications Remote Config, d’améliorations pour Firebase Hosting, d’un tableau de bord pour l’API Firebase Cloud Messaging et d’une console améliorée.

In-App Messaging pour interagir avec les utilisateurs

Firebase In-App Messaging, à ne pas confondre avec Firebase Cloud Messaging, est en cours de déploiement. La fonctionnalité doit permettre aux développeurs d’encourager et d’engager leurs utilisateurs les plus fidèles – ceux qui utilisent activement leur application – en proposant des informations, des offres et des conseils pertinents.

Si les notifications push aident les utilisateurs à revenir à l’application, la messagerie intégrée à l’application doit se traduire par une interaction avec ceux-ci.

Le tableau de bord des rapports Firebase a, lui, été mis à jour pour donner aux développeurs une vue plus complète de leurs statistiques de messagerie. Cela leur permettra de voir plus facilement les performances des messages, en particulier le nombre de personnes qui les voient.

Nouvelles intégrations pour Crashlytics

Quant à Firebase Crashlytics, il gagne deux nouvelles intégrations : avec BigQuery pour analyser plus en profondeur les données sur les pannes et Jira Software pour alerter les équipes sur les pannes. L’intégration de BigQuery est disponible aujourd’hui, tandis que l’intégration de Jira sera déployée “dans les semaines à venir”.

Concernant la page d’aperçu du projet, elle fait également l’objet de nombreuses améliorations pour mettre en évidence plus d’informations. Il y a désormais des vues pour les problèmes de performances, les notifications et l’état des tests A / B, les données d’utilisation et d’intégrité pour les services Firebase…

Le service cloud gagne également en performances puisqu’il est maintenant question de 10 000 écritures par seconde dans la base de données et d’un million d’utilisateurs simultanés. Les fonctions cloud sont également garanties par un contrat de niveau de service avec une disponibilité de 99,5%.

Firebase prévoit également une autre mise à jour dans quelques semaines, qui permettra à des projets individuels de contenir plusieurs sites Web.

(Crédit photo : @Firebase)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur