Pour gérer vos consentements :

Firefox 15 : moins gourmand, plus mobile

La fondation Mozilla vient de mettre en ligne une nouvelle édition de son navigateur web, Firefox, en moutures desktop (Windows, OS X, Linux) et mobile (Android).

Comme nous l’avions annoncé précédemment, Firefox 15 fait la chasse au gaspillage mémoire et sera dorénavant capable de libérer plus de ressources lors de la fermeture d’un onglet (ou d’une fenêtre), grâce à une meilleure gestion des modules complémentaires.

Parmi les autres nouveautés, notez le support du protocole SPDY v3 (un protocole proposé par Google pour augmenter les capacités du HTTP) et l’adoption d’un nouveau module qui mettra à jour l’application sans intervention de la part de l’utilisateur (un procédé popularisé par Google Chrome).

Les jeux en ligne de mire

Chrome n’est pas le seul navigateur web du marché à soigner son support des jeux. Firefox 15 propose ainsi des améliorations dans son implémentation du WebGL.

À noter, la prise en charge des textures compressées, qui permettra de créer des jeux plus riches graphiquement parlant, et ce, sans incidence sur les performances du butineur.

Un timer de haute précision est de la partie, tout comme des améliorations dans le moteur JavaScript du navigateur. Ces deux avancées sont censées faciliter le rendu des animations.

Dans le secteur du jeu, la fondation Mozilla n’hésite d’ailleurs pas à rappeler qu’un outil comme Emscripten associé au WebGL permettra d’adapter les jeux classiques au monde du web. Une réponse aux récentes initiatives d’Adobe ?

Une interface refondue pour les tablettes

La version mobile de Firefox 15 propose, elle aussi, son lot de nouveautés. Elle est accessible depuis Google Play. Au menu, une nouvelle interface utilisateur, complètement adaptée aux tablettes.

D’autres améliorations touchent la barre d’adresses, la gestion des onglets, les fonctions de recherche, le contrôle des téléchargements… Bref, c’est toute l’expérience utilisateur de la mouture mobile de Firefox qui a été revue.

Bon point, la version desktop de Firefox 15 se rapproche également de sa consœur Android, avec la possibilité pour les développeurs de déboguer un site à distance sur un smartphone ou une tablette, et d’afficher leur site avec des vues desktop ou mobile.

Notez enfin qu’un débogueur JavaScript fait dorénavant partie des outils de base fournis avec Firefox.

Crédit photo : © Khoroshunova Olga – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert du navigateur web Firefox ?

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

8 heures ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

8 heures ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

11 heures ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

12 heures ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

15 heures ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

1 jour ago