Firefox 22 : plus de performances, plus d’HTML5

NavigateursPoste de travail
Mozilla Firefox, navigateur, securité, performance, applications web © Khoroshunova Olga - Shutterstock

La nouvelle version de Firefox met l’accent sur les performances, avec un accélérateur de code asm.js et du WebGL aux stéroïdes. Elle propose également un support avancé du WebRTC.

Une nouvelle version stable de Mozilla Firefox vient de faire son entrée pour Windows, OS X, Linux et Android. Firefox 22 propose diverses nouveautés qui permettent d’en améliorer les performances.

Cette mouture intègre tout d’abord un module x86 permettant d’accélérer le code asm.js. Ce sous-ensemble de JavaScript a été conçu afin de proposer des fonctions de bas niveau de hautes performances. Peu nombreuses, elles peuvent faire l’objet d’un traitement spécifique par le moteur JavaScript, avec à la clé une montée en vitesse importante. C’est ce que réalise le module intégré dans Firefox 22.

Cet environnement « turbo » est utilisé par des outils comme le compilateur Emscripten, lequel permet de transformer du code C/C++ en JavaScript. Notez que cette fonctionnalité n’est pas encore accessible sous Android.

Le rendu 3D, via l’API WebGL, est également en progrès via l’implémentation d’une technique permettant de mettre à jour les canevas 3D de façon asynchrone. Le gain en matière de vitesse de rendu peut dépasser les 10%, chose non négligeable, en particulier pour les jeux.

Une version modernisée

Firefox 22 propose l’intégration de nouveaux éléments issus de l’HTML5. À commencer par le support du WebRTC, qui permettra de créer des applications de vidéoconférence sans greffon. Mais aussi de permettre aux internautes de s’échanger directement des données en P2P.

Autres avancées, le support des éléments <data> et <time>, ainsi que celui des écrans à haute densité de pixels (Retina chez Apple). Enfin, le support de la lecture audio/vidéo en HTML5 est en progrès.

Dernier point, la sécurité. Firefox 22 corrige 14 failles de sécurité, dont 4 sont classées critiques. La mise à jour de l’application est donc vivement recommandée.

Notez que l’outil de messagerie Thunderbird, qui exploite la même base que Firefox, propose lui aussi des corrections de vulnérabilités. La mouture 17.0.7 de ce produit élimine ainsi 8 failles, dont 4 critiques.

Crédit photo : © Khoroshunova Olga – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert du navigateur web Firefox ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur