Firefox 3.1 bêta 2 : le sacre de la navigation privée… et des performances

Logiciels

Rapide et économe en ressources, Firefox 3.1 promet de rafler la mise

La seconde version bêta de Firefox 3.1 est disponible sur les serveurs de la fondation Mozilla. Elle est accessible sous Windows, Mac OS X et Linux, et ceci, dans de multiples langues, dont le français.

Le mode de navigation privée est la nouveauté la plus importante de cette mouture de test. Un simple clic dans les menus et Firefox n’utilisera ni l’historique, ni le cache interne, ni les cookies. Il n’enregistrera pas non plus les mots de passe et les données saisies dans des formulaires.

Le support JavaScript est largement amélioré. Tout d’abord, le moteur TraceMonkey est activé par défaut. De plus, les Web Workers sont accessibles. Ils permettent au code JavaScript présent dans une page de lancer des processus en tâche de fond : le traitement multitâche est enfin possible en JavaScript.

Le module de rendu Gecko profite lui aussi de multiples améliorations. Plus rapide, il gère les balises

Test express… pour un navigateur turbo

Nous avons passé Firefox 3.1 bêta 2 au crible, et les résultats sont sans appel (ceux de Firefox 3.0.4 se trouvent entre parenthèses) : note de 93 % au test Acid3 (71 %) et benchmark SunSpider réalisé en 1464 ms (3048,8 ms). Nous relevons toutefois une contre-performance aux épreuves de Google V8, avec 198 points, contre 228 points auparavant.

La mémoire consommée avec notre sélection de sites de test est également très faible : 85,5 Mo contre 98,1 Mo précédemment. Enfin, cette version bêta libère plus de mémoire que Firefox 3.0.4 : la charge mémoire après fermeture des onglets est de seulement 39,6 Mo (53 Mo pour Firefox 3.0.4).

Firefox 3.1 sera donc un candidat de choix pour les machines disposant de peu de ressources. Vivement la version définitive !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur