Firefox 34 : Hello Yahoo !

AppsLogicielsMobilitéNavigateursOpen SourcePoste de travail
Firefox © Martin Vrlik - Shutterstock

Le navigateur web Firefox passe en version 34. Au menu, Yahoo comme moteur de recherche en Amérique du Nord, Yandex en Russie, 8 failles de sécurité corrigées et un module de chat, Firefox Hello.

Une nouvelle version stable du navigateur web Firefox vient d’être mise en ligne pour Windows, OS X et Linux.

Firefox 34.0.5 applique la stratégie définie récemment par la Fondation Mozilla, à savoir une adaptation en fonction des régions du moteur de recherche proposé par défaut par le butineur (voir à ce propos notre article « Aux US, Firefox s’émancipe de la recherche de Google avec Yahoo »). En Amérique du Nord, le moteur de recherche par défaut devient ainsi Yahoo. En Russie et dans certains pays russophones, c’est Yandex qui remplace aujourd’hui Google.

Autre nouveauté, l’intégration de Firefox Hello, un module de chat (audio ou vidéo) directement intégré au navigateur et s’appuyant uniquement sur des technologies web, comme le WebRTC. Si un compte utilisateur Mozilla facilite l’usage de cet outil, il est à noter qu’il est possible de lancer une session de chat sans compte client, et de s’y connecter depuis tout navigateur web compatible WebRTC (Firefox, Chrome et Opera).

Les protocoles HTTP2 et APLN (Application-Layer Protocol Negotiation) font également leur entrée dans Firefox 34.

Plus de sécurité

Suite à la découverte d’une faille majeure dans SSL 3.0 (voir « Après Heartbleed et Shellshock : une faille touche SSL 3.0 »), Mozilla a décidé de supprimer le support de ce protocole de chiffrement de son butineur. C’est aujourd’hui chose faite avec Firefox 34. Notez que Google (Chrome) et Microsoft (Internet Explorer) ont eux aussi opté pour une suppression pure et simple du support SSL 3.0.

Concernant la sécurité, il est à noter que huit failles sont éliminées de Firefox 34, dont trois sont classées critiques et permettent donc la prise de contrôle de la machine de l’internaute à distance. La mise à jour de l’application est donc vivement recommandée. D’autres applications utilisant le même moteur que Firefox sont également mises à jour et corrigeront ces failles de sécurité : l’outil de messagerie électronique Thunderbird 31.3.0 et la suite Internet SeaMonkey 2.31.

Plus de développeurs

Les développeurs sont chouchoutés avec cette version de Firefox. Ils pourront ainsi profiter de la présence de WebIDE, un éditeur de code, et d’une version refondue du profileur. Des avancées directement issues de Firefox Developer Edition, présenté mi-novembre dans le cadre des dix ans de Firefox (voir à ce propos l’article « Firefox Developer Edition : l’outil ultime des webmasters ? »).

À noter, le support de l’API de chiffrement WebCrypto et de certaines nouveautés directement issues de l’ECMAScript 6 (JavaScript).

Plus de mobilité

Firefox 34 est également accessible en version Android. Cette dernière apporte une refonte du thème de l’interface utilisateur, ainsi qu’un support de la technologie Chromecast de Google, laquelle permettra de répliquer une page web sur un téléviseur. Pratique.

À lire aussi :
10 ans de succès pour Firefox. Et demain, la mobilité ?
Quiz Silicon.fr – 10 questions pour les 10 ans de Firefox
Firefox 33 améliore son support vidéo desktop et mobile

Crédit photo : © Martin Vrlik – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur