Firefox fête ses six ans… avec une 7ème bêta de la version 4 aux stéroïdes !

La fondation Mozilla, qui compte plus de dix ans d’existence, souffle aujourd’hui les six bougies du navigateur web open source Firefox. Hasard du calendrier, la septième mouture bêta de Firefox 4 fait également son entrée. Elle permet à la fondation Mozilla de renouer avec les performances. Cette nouvelle offre semble enfin en mesure d’aller chasser sur les terres de Chrome, Safari ou Opera, les leaders dans le secteur de la vitesse de traitement.

Firefox 4 bêta 7 adopte un moteur JavaScript de nouvelle génération, composé de trois composants : l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs au fonctionnement complémentaire, TraceMonkey et JägerMonkey. Au fil des semaines, ce trio a rattrapé Nitro (Safari), puis V8 (Chrome). Selon les développeurs de la fondation Mozilla, Firefox 4 bêta 7 obtient un score 2,94 fois supérieur à Firefox 3.6.12 avec le test SunSpider, 5,24 fois meilleur sous le benchmark V8 et 3,49 fois avec la nouvelle suite de tests Kraken. Le code JavaScript étant utilisé massivement au sein de l’interface du navigateur, le temps de chargement de l’application et la rapidité de l’interface graphique sont également en progrès.

Cette nouvelle mouture de test propose aussi un support amélioré de l’accélération graphique matérielle, ainsi que la gestion du WebGL (sous Windows et Mac OS X uniquement). Enfin, le support du SVG, des polices de caractères web et des formulaires est en progrès.